Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine/Nouvelles étapes en vue d'une fusion entre PCAS et Dynaction

Sujets relatifs :

, ,

PCAS et sa maison mère, Dynaction, prévoient de fusionner " dès que les conditions de marché le permettront ", explique le groupe Dynaction qui détient actuellement 69 % de PCAS. Créé en 1982, Dynaction, à l'origine un groupe diversifié s'est finalement recentré sur la chimie fine et sa filiale PCAS. " Cette opération sera l'aboutissement d'une stratégie industrielle entamée en 1995, qui vise à recentrer le groupe sur des marchés porteurs et peu cycliques, et d'y prendre des places de leader ", explique le groupe. Afin de préparer cette fusion, Dynaction a tenu une assemblée générale extraordinaire le 21 janvier 2003 et a voté une augmentation de capital de 16,58 M?, essentiellement par incorporation de la réserve spéciale des plus values à long terme. Par ailleurs, la valeur nominale de l'action est passée à 8,75 ?. A l'issue de cette fusion, les titres du groupe bénéficieront d'un flottant élargi, d'une bonne lisibilité et pourront, le cas échéant, faciliter la réalisation d'éventuelles opérations de croissance externe, dans la chimie fine. PCAS continue ainsi d'identifier des opportunités, notamment sur le marché nord-américain où est situé le c?ur de sa clientèle en synthèse pharmaceutique. De fait, Dynaction ne possède plus, à part PCAS, qu'une petite activité d'engrenages CMD Engrenages et Réducteurs (CA de 9,15 M?) qu'il compte céder cette année. PCAS, rachetée en 1992 à Akzo Nobel, deviendra alors sa seule activité. De son côté, PCAS a doublé ses ventes en trois ans, notamment par des opérations de croissance externe liées au développement de son pôle synthèse et formulation pharmaceutiques, secteur qui représente désormais environ 60 % de son activité. PCAS a ainsi réalisé en 2001 un chiffre d'affaires de 176,4 M? et un bénéfice net de 6,6 M?. " Sur ce marché mondial de la chimie fine pour la pharmacie, l'objectif de PCAS est de faire partie rapidement du peloton de tête des entreprises leaders. Cette stratégie de croissance vise à mieux répondre à l'ensemble des besoins des grands laboratoires pharmaceutiques et à profiter pleinement de la dynamique de ce secteur à fort potentiel ", explique Dynaction. Les autres activités du groupe sont la parfumerie cosmétique, les spécialités industrielles et la photochimie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles