Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Matrix Laboratories se lance dans la fermentation avec le rachat de Concord Biotech

Sujets relatifs :

,
Poursuivant son expansion par croissance externe, la société indienne Matrix Laboratories vient de prendre une participation majoritaire (55 %) dans son compatriote Concord Biotech. Par cette opération, dont le montant n'a pas été révélé, Matrix élargit son portefeuille de génériques aux statines et aux immunosuppresseurs, avec des molécules comme la lovastatine (Mevacor de Merck & Co), la pravastatine (Pravachol de Bristol-Myers Squibb), la simvastatine (Zocor de Merck & Co). Des génériques à fort potentiel commercial, pour lesquels Concord dispose déjà, ou compte bientôt obtenir, des DMF (Drug Master Files). Concord Biotech, qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 150 millions de roupies (2,74 Me) pour un résultat net de 20 millions de roupies, est également le premier producteur de pénicilline G amidase, une enzyme qu'il commercialise en Chine, en Europe et aux États-Unis. Mais la société apporte surtout son expertise dans le domaine de la synthèse par fermentation, dans lequel Matrix n'était pas présent jusqu'alors. Concord dispose de l'une des rares usines de fermentation indiennes certifiée par la FDA, selon Matrix. Ce dernier va ainsi intégrer cette nouvelle technologie à la gamme de prestation de sa division synthèse à façon. Matrix a multiplié les acquisitions cette année, à commencer par celle du génériqueur belge Docpharma (CPH n°303). Une opération qui lui avait permis d'accéder non seulement à une bonne position sur le marché belge, mais également sur d'autres marchés européens. Dans le domaine de la chimie fine, le groupe s'est également porté acquéreur de 43 % de la société suisse Explora Laboratories, qui lui avait permis de renforcer sa présence dans la synthèse de corticostéroïdes et de principes hautement actifs, comme les anticancéreux. Le groupe indien s'est aussi associé à la société Codexi pour la commercialisation de principes actifs de génériques. Et pour finir, Matrix avait cet été racheté 60 % du Chinois Mchem, tout en formant une co-entreprise avec le Sud-Africain Pharmacare. Une parfaite illustration du développement international des génériqueurs indiens.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles