Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Isochem investit 600 000 € à Vert-le-Petit

Sujets relatifs :

, ,
Chimie fine : Isochem investit 600 000 € à Vert-le-Petit

Certifié ISO 9001, le site de production dédié à la chimie fine à façon d'Isochem, situé à Vert-le-Petit (Essonne), respecte les normes GMP et est régulièrement audité par l'Afssaps.
Certifié ISO 9001, le site de production dédié à la chimie fine à façon d'Isochem, situé à Vert-le-Petit (Essonne), respecte les normes GMP et est régulièrement audité par l'Afssaps. Mais il n'est pas encore certifié par la FDA, contrairement aux deux autres sites du groupe également dédiés à la chimie fine et situés à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et Pithiviers (Loiret). « Afin d'obtenir cette certification américaine d'ici à la fin de l'année, nous allons investir 600 000 euros sur notre outil pilote afin de le mettre aux normes de production américaines », indique Jean-Claude Fournier, directeur de l'établissement de Vert-le-Petit. Cet outil avait déjà fait l'objet d'un investissement de plus de 2 millions d'euros en 2006 lors du transfert de l'atelier du site voisin de la SNPE (maison mère) au site d'Isochem (CPH n°371). À cette époque, Courbon avait assuré l'ensemble de la gestion de projet sur les différents corps de métiers : tuyauterie, instrumentation, électricité, automatisme, informatique industrielle. Aujourd'hui « le nouvel investissement concerne la création de salles de nettoyage, de rangement de petit matériel, la mise en place d'une zone de réception des matières premières, de sas, etc., ainsi que l'achat d'une essoreuse et d'un broyeur GMP, détaille le directeur de l'établissement. Les travaux débuteront à la mi-juillet pour une durée d'environ deux mois ». L'objectif est d'améliorer les performances et d'accueillir de nouveaux projets. Isochem a d'ailleurs embauché un nouveau collaborateur, en début d'année, pour la prospection de nouveaux projets aux États-Unis. Le site de Vert-le-Petit, qui produit des intermédiaires et des principes actifs pour l'industrie pharmaceutique, enregistre environ 70 % de son chiffre d'affaires à l'export. « La mise aux normes de la FDA de notre outil pilote et industriel nous permettra de répondre aux besoins de nos clients nord-américains avec des technologies spécifiques au site de Vert-le-Petit : phosgénation, chloration, synthèse multi-étapes à basses températures, etc. », ajoute Jean-Claude Fournier. À Vert-le Petit, Juliette Badina

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles