Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : HPAPI: Helsinn démarre de nouvelles capacités

Sujets relatifs :

,
Helsinn vient d'inaugurer sur son site de Biasca en Suisse un nouvel atelier de synthèse de principes actifs. Les nouveaux équipements, qui permettent au site de voir sa capacité passer de 16 à 24 m3, comprennent notamment deux réacteurs de 1000 litres chacun. Helsinn pourra ainsi produire des lots de 10 à 50 kg. La conception modulaire lui permet à la fois de produire des lots de substances actives classiques, mais également de principes hautement actifs, sans nécessiter de lourdes transformations, souligne l'entreprise. Si Helsinn a réalisé cet investissement, c'est non seulement pour tirer parti de la demande pour les molécules hautement actives de classe III et IV, mais aussi pour celles qui sont moins dangereuses mais nécessitent des conditions particulières de protection des employés en raison de leur propriétés allergisantes ou irritantes. L'unité de Biasca comprenait déjà deux ateliers destinés aux HPAPI. L'un de capacité limitée, ne peut prendre en charge que les lots de petite taille (0,1 à 0,5 kg) destinés aux essais cliniques. Et le second pouvant produire des lots de 1 à 7 kg. Elle dispose par ailleurs de suffisamment de place pour abriter deux ateliers supplémentaires, si le groupe en avait le besoin, précise Helsinn.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles