Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Expanscience double ses capacités à Epernon

Sujets relatifs :

,
Le laboratoire français va se doter d'un nouveau bâtiment pour l'extraction de ses principes actifs lipochimiques. Il est en quête d'acquisitions.
Le laboratoire français Expanscience va investir près de 17 millions d'euros sur trois ans pour doubler les capacités d'extraction de principes actifs lipochimiques – des insaponifiables tirés d'huiles d'avocat et de soja – de son site d'Epernon (Eure-et-Loir). Selon Henri François Gregy, directeur industriel de l'entreprise, « ce projet prévoit la construction d'un nouveau bâtiment de chimie qui hébergera, à terme, deux lignes. Elles remplaceront la ligne existante que nous fermerons une fois la totalité des travaux finalisés ». D'après le manager, ils pourraient commencer l'an prochain. Ainsi, la première des deux nouvelles lignes serait mise en service fin 2009. La seconde sera activée six mois après. Les capacités de production du groupe pour ces extraits seront alors d'environ 1300 t/an. Cet investissement, qui représente un quasi-doublement du montant des investissements que consacre habituellement Expanscience à son site industriel va lui permettre de suivre le développement des ventes de son médicament phare, Piascledine 300, indiqué dans le traitement d'appoint des douleurs arthrosiques et des parodontopathies. En marge de ces expansions, l'entreprise, dont l'activité repose sur trois piliers – la pharmacie, la dermocosmétique et la nutraceutique, la plus récente – va continuer de développer le reste de son appareil de production. En pharmacie, l'installation d'une seconde ligne de conditionnement de gélules pourrait être décidée dès l'an prochain, afin de concentrer la première sur la fabrication de Piasclédine 300, et de dédier la seconde à celle d'autres produits. Aucune décision définitive sur ce point n'a toutefois encore été prise, mais les équipes d'Expanscience ont le sentiment que ce n'est qu'une question de temps. Enfin, dans la cosmétique, une ligne centrée sur les petites séries est en cours de mise en service. Développement à l'international et acquisitions Ces multiples extensions du seul site de production de l'entreprise sont le reflet de l'accélération de la croissance de ses ventes – son chiffre d'affaires devrait progresser cette année de 8 %, après une hausse de 6 % à 200 M€ en 2006. Une dynamique qui devrait perdurer, assure Jean-Paul Berthomé, président d'Expanscience: « Nous allons augmenter nos ressources allouées à l'international. En plus de nos sept filiales, nous souhaitons accentuer notre présence directe dans différents pays, comme le Brésil, la Chine et la Corée, la Russie et la Pologne ». Le fabricant de Mustela qui réalise pour le moment 30 % de son activité consolidée à l'export, a également l'intention de réaliser des acquisitions ciblées – de produits ou de sociétés – et dispose à cette fin d'une enveloppe de 50 à 100 M€. Des opérations de croissance externe qui doivent lui permettre de se renforcer dans la dermatologie, la dermo-cosmétique ou la nutraceutique, nous a confié le dirigeant. Jean-Paul Berthomé n'exclut pas pour autant de se lancer dans des opérations de plus grande envergure, si l'opportunité se présentait. À Epernon, Cédric Ménard

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles