Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine: Clariant cède sa division Custom Manufacturing à ICIG

Sujets relatifs :

Le fonds d'investissement réalise une nouvelle percée dans la chimie fine, et se renforce notamment dans l'agrochimie. La filiale française du groupe japonais va faire migrer sa production française vers des gammes à plus forte valeur ajoutée.
Nouvelle percée dans la chimie de spécialités pour le fonds d'investissement ICIG (International Chemical Investors Group), qui rachète l'activité Custom Manufacturing (CM) de Clariant, mise en vente il y a six mois. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. Anciennement intégré à la division Life Sciences Chemicals (LSC), Clariant Custom Manufacturing a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 217 millions de francs suisses (131 M€) et emploie environ 490 personnes. Avec cette transaction, qui se traduira pour Clariant par une charge comptable de 70 M CHF (42,4 M€), le groupe suisse franchit une importante étape du programme de rationalisation engagé en septembre dernier, et qui a pour objectif de réduire de 10 % ses effectifs d'ici à 2008 (CPH n°360). Le périmètre d'activités reprises par ICIG comprend des sites de production allemands et américains, dont les plus importants sont situés à Greisheim, outre-Rhin et Elgin, outre-Atlantique. Il englobe la production d'intermédiaires agrochimiques et plus marginalement des produits destinés à la pharmacie et à la production de polymères (glyoxal et dérivés, silanes et siloxanes). Comme déjà annoncé, le site français de Trosly-Breuil (Oise, 650 salariés), jusqu'à récemment intégré à CM, restera propriété du groupe suisse. Rappelons que dans le domaine de la chimie fine, Clariant s'était déjà désengagé en avril 2006 de la majorité de ses activités pharmaceutiques, cédées à un autre fonds d'investissement, Towerbrook. ICIG porte ses ventes annuelles dans l'agrochimie à 200 M€ Les actifs repris à Clariant seront intégrés par ICIG à sa filiale spécialisée dans la chimie fine pour l'agrochimie, WeylChem. Cette dernière avait été créée en 2005 suite au rachat de cinq activités de Rütgers Chemicals. « Avec Clariant Custom Manufacturing, WeylChem deviendra un acteur important de la synthèse à façon non-GMP, avec des ventes annuelles d'environ 200 M€ », a indiqué le
Dr. Achim Riemann, directeur général d'ICIG. « Notre intention est de dégager des synergies entre les activités de Clariant et nos autres divisions de chimie fine, et d'élargir notre palette de services à destination des industriels de la chimie », poursuit-il. Cette acquisition devrait être suivie d'autres: « Nous allons soutenir le développement des sites que nous venons de reprendre tant par croissance organique que par croissance externe », commente Patrick Schnitzer, également directeur général d'ICIG.
Le fonds d'investissement allemand ajoute ainsi une nouvelle corde à son arc, alors qu'il s'est déjà porté acquéreur, à l'automne dernier, de deux usines de chimie fine pharmaceutique de Cambrex (CPH n°357), et de l'usine française
d'Albemarle à Thann, spécialisée dans l'électrolyse à mercure (chlore, lessive de potasse et carbonate de potasse) et dans la chimie fine (synthèse de dérivés bromés). ICIG, qui a entamé sa construction en 2004, a depuis lors repris 11 activités totalisant un chiffre d'affaires de 350 M€. ll estime actuellement ses ventes annuelles à 500 M€, et emploie plus de 25000 personnes sur 14 sites de
production.
C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Roche partenaire de l'Institut Gustave Roussy

Roche partenaire de l'Institut Gustave Roussy

Le groupe suisse vient de s'engager dans un partenariat avec l'Institut de cancérologie Gustave Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne), et plus particulièrement avec son Service innovations thérapeutiques précoces (SITEP). L'objectif est d'accélérer[…]

Projets et réalisations : SiGNa double  ses capacités de recherche et d'analyse

Projets et réalisations : SiGNa double ses capacités de recherche et d'analyse

Restructurations : Henkel ferme deux sites industriels en France

Restructurations : Henkel ferme deux sites industriels en France

Les Laboratoires Sérobiologiques visent le doublement de la production

Les Laboratoires Sérobiologiques visent le doublement de la production

Plus d'articles