Nous suivre Industrie Pharma

Charles River Laboratories acquiert KWS BioTest

D.O.

La CRO américaine a repris les actifs de son homologue britannique KWS BioTest, expert dans les services d'essais in vitro et in vivo pour la découverte de thérapies dans les domaines de l'immuno-oncologie, des maladies infectieuses et inflammatoires. La transaction s'élève à environ 15 millions de livres britanniques (soit 16,9 M€), somme à laquelle pourront s'ajouter 3 M£ supplémentaires en fonction de la performance future. L'opération permet à Charles River Laboratories d'accroître son expertise et son offre dans la R&D en oncologie et en immunologie. « En plus de consolider notre position de premier fournisseur unique pour une large gamme de services de R&D, KWS accroît notre capacité à soutenir la recherche précoce de médicaments pour des aires thérapeutiques critiques, et étend notre empreinte géographique au Royaume-Uni », indique James Foster, p-dg de Charles River. Par le passé, la CRO américaine a procédé à plusieurs opérations de croissance externe. Par exemple, elle avait repris le Chinois WuXi Pharma Tech pour 1,6 Mrd $ en 2010 (CPH n°506). Plus récemment, Charles River a repris les actifs de son homologue belge Galapagos en 2014 (CPH n°669) avant de mettre la main sur Agilux Laboratories pour 64 M$ en 2016 (CPH n°776). Affichant un chiffre d'affaires de 1,68 Mrd $ sur l'exercice 2016, la CRO américaine emploie plus de 11 000 collaborateurs. Pour son activité, Charles River opère dans 16 pays à travers un réseau de 70 sites, dont 4 en France : à Chatillon-sur-Chalaronne (Ain), ainsi qu'à Ecully, à Lyon et à Saint-Germain-sur-l'Arbresle (Rhône).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

De l'eau de mer à l'eau pharmaceutique

De l'eau de mer à l'eau pharmaceutique

Une équipe internationale, coordonnée par des scientifiques de l'Institut européen des membranes de Montpellier, a mis au point un modèle biomimétique hybride qui permet de filtrer deux à trois fois[…]

12/02/2021 | EquipementsFUTUR
Un transmetteur multiparamètre qui passe au numérique

Un transmetteur multiparamètre qui passe au numérique

Le laboratoire Upsa adopte la solution d'Asystom

Le laboratoire Upsa adopte la solution d'Asystom

Equipement : Trois innovations en 2020

Equipement : Trois innovations en 2020

Plus d'articles