Nous suivre Industrie Pharma

Ceva collabore avec la Birmanie dans les pathologies aviaires

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe vétérinaire français vient d'annoncer avoir signé fin mai une lettre d'entente avec Myint Than, directeur général du Département de l'élevage et des services vétérinaires birmans (LBVD), dans le but de « collaborer dans le domaine du contrôle des pathologies aviaires afin d'accroître la production avicole ».

Ceva Santé Animale envisage ainsi d'apporter son expertise et sa technologie pour la formation d'acteurs de la santé animale en Birmanie, pour le contrôle qualité, et pour la mise en oeuvre et le suivi de vaccination. En attendant la signature d'un protocole d'accord, Ceva précise qu'il cherchera avec le LBVD la création d'accords bilatéraux entre les institutions françaises et birmanes pour concevoir un programme complet. Ceva pourrait intervenir à trois niveaux.

Du côté de la formation, le laboratoire pourrait évaluer avec l'École nationale vétérinaire de Maison-Alfort (ENVA) la mise en oeuvre d'une formation pour les vétérinaires en Birmanie, avec une spécialisation dans les pathologies aviaires.

Du côté scientifique et technique, Ceva envisage une collaboration avec le LBVD dans « les domaines de la production locale de vaccins aviaires, leur contrôle qualité, et le développement des compétences locales en matière de diagnostics virologiques et bactériologiques », précise le groupe.

Enfin, Ceva propose de promouvoir auprès des producteurs birmans le principe de la vaccination au couvoir qui permet la vaccination massive de poussins d'un jour, lesquels peuvent être vendus déjà vaccinés aux producteurs aviaires. « Ceva a signé un partenariat scientifique avec le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), qui a développé une expertise en matière d'épidémiologie, de surveillance et d'analyse des risques. La mise en place d'une étude spécifique au Myanmar permettra d'évaluer à travers différents modèles les intérêts de la mise en oeuvre de la vaccination au couvoir dans le cadre du contrôle de la maladie de Newcastle, agent pathogène majeur », ajoute le groupe français.

Présent dans 110 pays dans le monde, Ceva dispose de 19 sites de production dans le monde, essentiellement en Europe, mais aussi en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Afrique et en Australie. Mais pas encore en Asie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles