Nous suivre Industrie Pharma

Cephalon se rapproche de Mesoblast

J. B.

LE SITE DE MITRY-MORY SUR LA SELLETTE

A la recherche d'un repreneur depuis septembre 2009, l'opération de cession du site de Mitry-Mory (Seine-et-Marne) du groupe Cephalon pourrait aboutir prochainement. Mais le président de la société ne souhaite ni infirmer ni confirmer ces informations pour le moment. Le site de Mitry-Mory synthétise les principes actifs des deux médicaments vedettes du groupe : Provigil (modafinil), un médicament pour les personnes souffrant de fatigue inhabituelle, et l'antispasmodique Spasfon (phloroglucinol). « La chimie fine n'étant pas notre cœur de métier, nous sommes à la recherche d'un projet de reprise dont les objectifs prioritaires seraient de pérenniser l'emploi (environ 60 salariés) et les activités de production qui ont fait l'objet d'importants programmes d'investissements sur les dernières années. », a déclaré le groupe.

Cephalon se rapproche de Mesoblast

Le Provigil, médicament vedette de Cephalon.

© © Cephalon

CEPHALON SIGNE UN ACCORD DE DÉVELOPPEMENT QUI POURRA ATTEINDRE PLUS DE 1,8 MILLIARD DE DOLLARS. UNE OPÉRATION D'ENVERGURE.

C'est l'opération la plus importante dans le secteur de la médecine régénérative. La société biopharmaceutique américaine Cephalon vient de signer un accord pour développer et commercialiser des cellules précurseurs mésenchymateuses (cellules souches tissulaires multipotentielles) pour le traitement de maladies dégénératives du système nerveux central et cardiovasculaires appartenant à la plateforme de la société australienne Mesoblast. L'accord comprend également une extension pour les produits pour la transplantation hématopoïétique de cellules souches chez les patients atteints de cancer. Cephalon effectuera un paiement initial de 130 millions de dollars et des paiements d'étape qui pourront atteindre 1,7 milliard de dollars, en fonction de l'avancée des travaux de recherche. Mesoblast restera responsable des essais cliniques de phase IIa et de l'approvisionnement commercial de ces produits. Il continuera par ailleurs à développer seul ses travaux sur les cellules souches pour des applications sur les os et les cartilages, le diabète, les troubles de la vue et les maladies inflammatoires et immunologiques. Cephalon sera en charge des phases IIb et III et de la commercialisation des produits. Par ailleurs, Cephalon va racheter 19,99 % des actions de son partenaire au prix unitaire de 4,35 dollars australiens par action, soit une opération totale de 220 millions de dollars américains. Ce qui représente une prime de 45 % par rapport au cours moyen de l'action sur les 30 jours précédents l'annonce.

Cet accord de licence positionne Cephalon comme un leader dans le domaine de la médecine régénérative et renforce son pipeline de produits en phase avancée, en particulier sur des phases II de développement. Notamment dans le domaine du système nerveux central, qui représente plus de 50 % des ventes du groupe en 2010, d'après les perspectives de la société.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Qui sont ces industriels qui produisent des boites de médicaments en France ? Ou sont-ils implantés ? Que produisent-ils exactement ? Industrie Pharma publie chaque année une enquête sur les sites de production,[…]

01/04/2019 | FaçonnageENTREPRISES
Merck taille dans ses usines françaises

Merck taille dans ses usines françaises

Axyntis s'allie au Japonais Fuji Silysia

Axyntis s'allie au Japonais Fuji Silysia

Sanofi construit une troisième usine en Algérie

Sanofi construit une troisième usine en Algérie

Plus d'articles