Nous suivre Industrie Pharma

Cephalon acquiert Gemin X

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Cephalon acquiert Gemin X

Portefeuille de produits de Cephalon, en % du CA 2010

© Source : Cephalon

Cephalon enrichit son pipeline en oncologie. Le groupe américain vient d'acquérir Gemin X Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique spécialisée dans le domaine de l'oncologie, pour 225 millions de dollars (159,3 M€). Gemin X pourrait également recevoir jusqu'à 300 M$ selon certaines étapes de ventes. Cette société développe un portefeuille de solutions thérapeutiques pour le traitement de différents cancers. Ces traitements visent à inhiber le métabolisme des cellules cancéreuses, et empêcher ainsi leur prolifération. Pour cela, ses travaux en recherche et développement se penchent sur les différents mécanismes de morts programmées des cellules, comme l'apoptose ou l'autophagie. Cephalon place particulièrement des espoirs dans le médicament-candidat Obatoclax, utilisé pour traiter des patients atteints de certains cancers des poumons. « Je suis particulièrement enthousiaste pour le produit phare de Gemin X, l'Obatoclax, qui, en cas de succès, a un fort potentiel pour traiter de façon bénéfique des patients souffrant de cancer des poumons à petites cellules, une maladie dévastatrice pour laquelle les traitements actuels sont limités et qui a absolument besoin de thérapies supplémentaires », explique Kevin Buchi, p-dg de Cephalon. La fusion entre les deux groupes devrait être effective dans la deuxième période de 2011. Gemin X deviendra alors une filiale à part entière de Cephalon. Fondée en 1998 en tant que « spin-out » de l'université McGill de Montréal (Canada), Gemin X possède son siège social ainsi que des unités de développement de médicaments à Malvern en Pennsylvanie (États-Unis). Ses laboratoires de R&D sont situés à Montréal (Canada). Cephalon possède un portefeuille de produits dans différents domaines. Ses produits de traitement pour le système nerveux central occupent la 1e place avec 1,4 Mrd $ de ventes en 2010, soit un peu plus de 50 % du chiffre d'affaires total du groupe (2,76 Mrds $). Son portefeuille de produits en oncologie a été particulièrement dynamique en 2010 avec une croissance de 53 % en un an pour un chiffre d'affaires de 513,6 M$. Cette hausse est notamment due à l'anticancéreux Treanda (traitement des lymphomes) qui a généré à lui seul 393,5 M$ de ventes en 2010. Avec cette nouvelle acquisition, l'activité oncologie devrait poursuivre sur la même lancée en 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles