Nous suivre Industrie Pharma

Centrale Paris inaugure son CEBB

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

L'école Centrale Paris a inauguré le 29 novembre son centre d'excellence en biotechnologies blanches (CEBB) sur deux sites : celui du laboratoire de Génie des Procédés et des Matériaux (LGPM) de l'École Centrale Paris de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) et celui du pôle Industries et Agro-Ressources (IAR) de Reims-Pomacle (Marne). Créé pour une période initiale de sept ans, le centre est dédié aux activités d'enseignement, de recherche scientifique et de formation. Le premier volet est celui de l'enseignement dans le domaine des biotechnologies blanches et du génie des procédés à destination des élèves de Centrale Paris dans un premier temps et par la suite aux étudiants champardennais en particulier en coopération avec l'Université de Reims Champagne Ardenne et Reims Management School (RMS). Le volet de recherche cible trois domaines : les biocarburants de 2e et 3e génération, les agro-matériaux et le agro-molécules pour les industries pharmaceutiques ou cosmétiques. Le volet de formation continue est destiné aux cadres et techniciens des entreprises impliquées dans les activités du Pôle de compétitivité IAR. L'installation de l'école Centrale Paris à proximité des plateformes technologiques et des équipements pilotes en bioraffinerie sur la plateforme du pôle IAR permettra aux étudiants de développer et de tester des solutions à l'échelle industrielle. D'autres grandes écoles devraient suivre le même chemin et rejoindre la plateforme "Bioraffinerie Recherches et Inno- vations". Ainsi, l'école d'ingénieur AgroParisTech souhaite y installer une chaire en Agro Biotechnologies Industrielles. RMS souhaite, quant à elle, à créer une chaire en Économie Agro-Bio-Industrielle afin de déterminer la chaîne de valeur de l'industrie chimique et de proposer des outils d'analyse et de gestion.

Le CEBB a reçu le soutien des Collectivités publiques (Ville de Reims, Département de la Marne, Région Champagne-Ardenne) de l'État et de l'Europe. L'équipe du projet est dotée d'un budget de fonctionnement d'environ 1,6 à 2,3 M€ par an en fonction des hypothèses de croissance de son activité, selon les chiffres annoncés fin 2008.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le pétrochimiste Ineos a annoncé un don de 100 millions de livres britanniques (environ 113 M€) à l’université d’Oxford.  Cette somme servira à la création d’un institut[…]

21/01/2021 | AntibiotiquesPanorama
Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Plus d'articles