Nous suivre Industrie Pharma

Cellules souches : Un partenariat Roche/I-Stem

Sujets relatifs :

,
Le groupe pharmaceutique suisse Roche vient de signer un accord de recherche de deux ans avec I-Stem (Institute for Stem cell Therapy and Exploration of Monogenic diseases) afin d'utiliser ses technologies de prolifération des cellules souches neuronales pour la mise au point de nouvelles thérapies.
Le groupe pharmaceutique suisse Roche vient de signer un accord de recherche de deux ans avec I-Stem (Institute for Stem cell Therapy and Exploration of Monogenic diseases) afin d'utiliser ses technologies de prolifération des cellules souches neuronales pour la mise au point de nouvelles thérapies. Les domaines thérapeutiques visés sont le traitement des troubles du système nerveux central, notamment l'Alzheimer, la schizophrénie, la dépression et l'anxiété. Les composés de la bibliothèque de Roche seront criblés afin de déterminer les molécules potentiellement actives dans le traitement de ces maladies neurodégénératives. Le montant de l'accord est de 7,5 millions d'euros. I-Stem pourra recevoir jusqu'à 16 M€ de redevances supplémentaires en fonction des résultats des recherches. Dans le domaine des maladies neurodégénératives, I-Stem a déjà mis au point, pour ses propres besoins de recherche dans la maladie de Huntington, un protocole de différenciation des cellules souches embryonnaires en cellules neuronales, adapté aux automates utilisés pour le criblage de molécules à haut débit. I-Stem regroupe une unité mixte Inserm-Université d'Evry et une unité de recherche financée par l'Association française contre les myopathies. La société est dirigée par Marc Peschanski, directeur de recherche à l'Inserm. Elle a été financée par le Genopole, le Conseil régional d'Ile de France, le Conseil général d'Essonne, l'Agence nationale de la recherche et l'Union européenne. J.B.
Réseau Français de Recherche Roche Le partenariat avec IStem s'inscrit dans le cadre du Réseau Français de Recherche Roche, créé en juin 2009 . L'objectif de ce réseau est la mise en place d'alliances avec les équipes médicales de recherche française, les instituts académiques de recherche et les sociétés de biotechnologie. Dès cette année, 15 projets seront lancés. Parmi ceux-là, Roche s'engage avec l'Institut National du Cancer sur un programme international de séquençage complet du génome tumoral. Par ailleurs, Roche s'engage auprès de plusieurs instituts pour le financement de programmes de recherche par des postdoctorants.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles