Nous suivre Industrie Pharma

Cellectis regroupe deux filiales

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La réorganisation de Cellectis bioresearch se poursuit.

Le laboratoire français avait lancé en décembre une restructuration de cette filiale spécialisée dans l'ingénierie cellulaire, des génomes et des protéines, avec à la clé une réduction significative des effectifs. Quelques semaines plus tard, Cellectis a annoncé qu'Ectycell, sa filiale dédiée aux applications industrielles des cellules souches, avait été intégrée à Cellectis bioresearch le 30 décembre. « L'apport d'Ectycell à Cellectis bioresearch permet à la nouvelle entité d'enrichir et de pérenniser son offre en couplant de façon synergique les technologies liées à la modification ciblée de l'ADN à celles des modèles cellulaires dérivés de cellules souches iPS », explique la société française. Elle prévoit également de regrouper les activités des deux filiales au sein d'une plateforme de production unifiée.

En parallèle de ce projet, Cellectis bioresearch a aussi réalisé une augmentation de capital d'un montant de 3,5 millions d'euros, intégralement souscrite par la Caisse des dépôts. Cellectis détient désormais 75,5 % du capital de Cellectis bioresearch et la Caisse des dépôts 24,5 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles