Nous suivre Industrie Pharma

Cellectis et Syngene nouent un partenariat

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le spécialiste français de l'ingénierie des génomes poursuit sa quête de collaborations. Sa filiale commerciale Cellectis Bioresearch, spécialisée dans la personnalisation des génomes, a conclu un accord avec Syngene International, une filiale de la société indienne de biotechnologies Biocon. Syngene est un prestataire de services de recherche et de production sous contrat (CRAMS). A travers cet accord, les deux groupes prévoient de développer de nouvelles lignées cellulaires génétiquement personnalisées pour des utilisations en oncologie et des études de médicaments. Pour cela, ils s'appuieront sur la technologie de personnalisation du génome de Cellectis et sur la plateforme biologique et l'outil de production de Syngene. Cette collaboration permettra aussi au groupe français « de créer des synergies qui permettent de mettre sur le marché des centaines de lignées cellulaires conçues pour la découverte de médicaments et la génomique fonctionnelle », selon Marc le Bozec, p-dg de Cellectis bioresearch. Au début du mois, le groupe français avait également signé avec Novartis un accord portant sur l'utilisation de plusieurs brevets de Cellectis (CPH n°574). Il a aussi inauguré tout dernièrement sa collaboration avec l'Établissement Français du Sang (EFS), initiée en mars dernier (CPH n°573). Enfin, en septembre, il s'est associé à Cytoo, société grenobloise spécialisée dans les tests cellulaires et au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) à travers le projet Etics (Systèmes cellulaires évolués s'inspirant des tissus, CPH n°565).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles