Nous suivre Industrie Pharma

Celgene met la main sur Receptos

C.B.

Sujets relatifs :

, ,

Après une entrée au capital de Juno Therapeutics fin juin, l'entreprise biotechnologique américaine Celgene va mettre la main sur son compatriote Receptos pour 7,2 milliards de dollars (6,54 Mrds €). Selon les termes de l'accord, Celgene versera 232 dollars par action pour acquérir cette société californienne basée à San Diego et fondée en 2009 (spin-off du Scripps Research Institute). L'opération, qui devrait être finalisée avant la fin 2015, doit permettre à Celgene d'accélérer sa croissance dès 2019. Car avec cette acquisition, Celgene, déjà présente dans divers domaines (psoriasis, diabète, maladie de crohn), muscle de façon significative son portefeuille dans l'immunothérapie et les traitements contre les inflammations intestinales. « L'acquisition de Receptos offre une occasion de développer l'impact de Celgene dans de multiples secteurs thérapeutiques. Cela nous permet de tirer parti des investissements effectués jusqu'ici dans notre organisation mondiale et d'accélérer notre croissance à moyen ainsi qu'à long terme », a souligné Bob Hugin, directeur général de Celgene. Receptos développe en effet des candidats médicaments pour le traitement des maladies immunitaires (colite et recto-colite) mais également des maladies métaboliques (diabète). L'entreprise développe aussi un candidat médicament appelé Ozanimod, actuellement en étude clinique de phase III. Ce traitement par voie orale se révélerait efficace, notamment, contre la sclérose en plaque et la recto-colite.

Receptos, qui recense environ 70 salariés, a généré un chiffre d'affaires de 5,9 M$ en 2014, mais a enregistré une perte nette de 114,9 M$. Avec cette acquisition, Celgene, qui a généré un chiffre d'affaires de 7,67 Mrds $ en 2014, entend atteindre un chiffre d'affaires de 21 Mrds $ en 2020, dont 4 Mrds $ pour son pôle immunologie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Les effets « non classiques » de la vitamine auraient un impact sur les formes graves de Covid-19. Et si la prise de vitamine D aidait à réduire la gravité des formes sévères de Covid-19 ? C'est[…]

26/05/2020 | ActualitésCoronavirus
Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Plus d'articles