Nous suivre Industrie Pharma

Celgene acquiert Abraxis BioScience

R.M.

Sujets relatifs :

, ,

L'entreprise biopharmaceutique américaine Celgene a annoncé la semaine passée le rachat de la société de biotechnologies Abraxis BioScience. Le montant initial de l'achat est de 2,9 milliards de dollars (2,3 Mrds €). L'acquisition d'Abraxis conforte la stratégie de Celgene, qui déclare vouloir devenir un leader mondial dans le domaine de l'oncologie. A la fin de l'année 2009, le laboratoire américain avait acquis Gloucester Pharmaceuticals (CPH n°490), également dans le domaine de l'oncologie, pour 640 M$. L'opération permet à Celgene d'ajouter un nouveau produit à son portefeuille, l'anticancéreux injectable Abraxane, dont la molécule active est le paclitaxel. Il est utilisé dans le traitement du cancer du sein. Actuellement, les investigations sont poussées pour déterminer si l'Abraxane peut être efficace dans le cas d'autres pathologies, notamment les métastases du cancer du sein, le cancer du pancréas ou le mélanome. Abraxis BioScience, de son côté, trouve un soutien pour promouvoir l'Abraxane, ainsi que ses autres traitements.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles