Nous suivre Industrie Pharma

CDMO : Brammer Bio étend ses capacités américaines

H.B.

Le développeur et producteur à façon américain, Brammer Bio, a annoncé avoir achevé l'agrandissement de son installation de production de phase clinique (I/II) à Alachua en Floride (États-Unis). Le façonnier y a investi 10 millions de dollars afin d'y doubler sa capacité de production, aux normes GMP. Cette expansion fait suite à un premier investissement de 40 millions de dollars réalisé sur son site de Cambridge (Massachusetts), où est situé le siège social du CDMO, visant à élargir les capacités de production de phase III et à échelle commerciale.

Spécialisé dans la production à façon de vecteurs pour les thérapies géniques et cellulaires, Brammer Bio possède des bioréacteurs d'une capacité allant jusqu'à 500 l à Alachua, et jusqu'à 2 000 l à Cambridge. De nouveaux bioréacteurs devraient y être installés dans les mois à venir, indique Brammer Bio. « Nos équipes se concentrent sur la bonne exécution de la première étape, afin d'assurer un service de qualité et permettre aux clients de mener leurs produits thérapeutiques du laboratoire à la phase clinique », détaille Christopher Murphy, chef de la fabrication chez Brammer Bio. « Cette capacité supplémentaire est nécessaire pour répondre aux besoins de pipelines de thérapie génique en pleine expansion, et nous permet d'introduire de nouvelles technologies dans notre fabrication de produits pharmaceutiques », a-t-il ajouté. Brammer Bio emploie actuellement 300 personnes, dont 160 en Floride. Il possède en tout trois installations : à Alachua (5 900 m2), à Cambridge (6 000 m2) et à Lexington (Massachusetts, 5 100 m2). Opérationnel en 2018, ce dernier site est doté de salles propres visant la production de thérapies cellulaires à échelle commerciale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

Covid-19 : AstraZeneca dévoile sa stratégie pour son candidat-vaccin

AstraZeneca a détaillé son plan pour mettre à disposition son futur vaccin au plus grand nombre. Objectif : livrer des premières doses, dès septembre 2020. Après J&J et Moderna, qui ont[…]

26/05/2020 | VaccinsActus Labo
Sanofi va rendre à Regeneron des actions contre 5 Mrds $

Sanofi va rendre à Regeneron des actions contre 5 Mrds $

Roche met la main sur Stratos Genomics

Roche met la main sur Stratos Genomics

Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

Plus d'articles