Nous suivre Industrie Pharma

Cancer du sein : le docétaxel peut à nouveau être prescrit

Hélène Bour

Sujets relatifs :

, ,

Le médicament au docétaxel, dont l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) et l’Institut national du cancer (INCa) avaient recommandé d’éviter la prescription suite à plusieurs décès, peut à nouveau être utilisé. C’est ce qu’ont conjointement annoncé les deux organismes à la suite d’investigations menées à l’échelle européenne. Entre l’été 2016 et février?2017, six femmes de 46 à 73 ans atteintes de cancer du sein et traitées par le doxétaxel ont été victimes de complications digestives (entérocolites), et cinq en sont décédées (CPH n°796). «?Le docétaxel et le paclitaxel constituent des options thérapeutiques importantes et ont permis de réduire la mortalité dans de très nombreux cancers, pour certains desquels il n’existe pas d’alternative?», rappellent l’Ansm et l’INCa, qui précisent que les investigations ne montrent pas d’augmentation de la fréquence des effets indésirables graves et des décès liés à cette molécule. «?Comme de nombreux autres médicaments anticancéreux, ces molécules ont des effets indésirables et leur utilisation comporte des risques. L’INCa et l’Ansm considèrent que ceux-ci doivent être pris en compte et anticipés, mais ne doivent pas priver les malades de ces médicaments efficaces?», ont conclu les deux organismes. Afin de limiter les risques liés à ces médicaments, l’INCa émettra en octobre?2017 un avis d’expert sur la place de ces molécules dans le traitement des cancers du sein infiltrants non métastatiques et les conduites à tenir pour la gestion de ces effets indésirables potentiellement graves.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Seqens, M2i, Seppic, Aguettant et Carelide, premiers lauréats de l’AMI "résilience sanitaire"

Seqens, M2i, Seppic, Aguettant et Carelide, premiers lauréats de l’AMI "résilience sanitaire"

Le gouvernement a récemment dévoilé les cinq premiers bénéficiaires de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « résilience sanitaire »,[…]

Covid-19 : L'OMS et l'ANSM suspendent l'évaluation de l'hydroxychloroquine

Covid-19 : L'OMS et l'ANSM suspendent l'évaluation de l'hydroxychloroquine

Covid-19 : La chloroquine déconseillée dans les cas graves par un professeur américain

Covid-19 : La chloroquine déconseillée dans les cas graves par un professeur américain

Polepharma soutient une vision industrielle de souveraineté qui récompense le made in France

Polepharma soutient une vision industrielle de souveraineté qui récompense le made in France

Plus d'articles