Nous suivre Industrie Pharma

Calaire Chimie repris par Synthexim

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,
Le sort de Calaire Chimie est fixé. La société calaisienne rejoindra prochainement le giron de Synthexim, filiale d'Axyntis basée également à Calais (Pas-de-Calais).

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer a validé la semaine dernière l'offre de Synthexim, qui propose de reprendre environ 80 salariés sur les 200 que compte l'usine de Calaire Chimie et de verser un euro par type d'actifs. Un délai avait été accordé au début du mois afin de permettre aux salariés de peaufiner leur projet de société coopérative et participative (Scop). Ce dernier prévoyait la suppression d'environ 80 postes. Il a cependant été avorté par manque de fonds. Cette décision du tribunal a suscité la grogne des salariés de Calaire Chimie qui ont décidé la semaine dernière de bloquer l'usine, réclamant l'aide du gouvernement. Placée en redressement judiciaire fin mai, la société calaisienne est une ex-filiale de Tessenderlo. Le groupe belge l'avait cédé l'an dernier à la holding privée International Chemical Investors Group (ICIG). Mais celle-ci avait choisi de ne pas poursuivre l'activité, estimant que les objectifs fixés par Tessenderlo n'étaient pas atteignables.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles