Nous suivre Industrie Pharma

Bras de fer international entre Genclis et Phadia

Pascale Braun

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire Genclis a obtenu début novembre un premier succès dans le contentieux qui l'oppose au groupe suédois Phadia au sujet du test de dépistage à l'allergie à l'arachide que les deux sociétés exploitaient conjointement jusqu'en juin dernier. Le tribunal de commerce de Versailles a confirmé la validité de la saisie effectuée par un huissier en septembre dernier dans les locaux français de Phadia et prend acte des propos de l'ex-président du groupe, qui a assuré devant huissier n'avoir connaissance d'aucune modification au test mis au point par Genclis en 2006. « Les variations que nous avons constatées dans les produits que nous avons fait expertiser en août dernier ne sont donc que cosmétiques et n'avaient pour but que de commercialiser illégalement notre produit aux États-Unis », estime Bernard Bihain, fondateur de Genclis. Le tribunal arbitral suisse de Zurich doit statuer début 2012 sur la plainte de Phadia, qui réclame à Genclis 5 millions d'euros de dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat. La PME accuse pour sa part son ancien partenaire de pratiques commerciales déloyales. En 2007, elle avait cédé à Phadia la licence de son test pour un montant de 500 000 euros. Le produit pouvait être commercialisé dans le monde entier à l'exception des États-Unis et du Canada. Or, le laboratoire nancéien, qui se proposait de lancer dans ces deux pays une version améliorée et moins coûteuse, a découvert que son produit y était déjà commercialisé depuis au moins un an. Phadia, devenue au printemps dernier filiale de l'américain Thermo Fischer, assure avoir diffusé une version différente. S'il apparaît que le produit n'a fait l'objet que de modifications mineures, la PME nancéienne abordera en position de force un marché américain évalué à 20 M$ par an. Lors du rachat de Phadia, Thermo Fischer a déclaré aux autorités boursières n'avoir connaissance d'aucun litige sur la propriété intellectuelle, mais a néanmoins provisionné 75 M$ à toutes fins utiles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles