Nous suivre Industrie Pharma

Brammer Bio continue d’étendre ses capacités américaines

Laura Hendrikx

Sujets relatifs :

, ,


 

Le développeur et producteur à façon américain a annoncé la mise en service de son unité récemment rénovée à Cambridge (Massachusetts, États-Unis). Ce site, conforme aux bonnes pratiques de fabrication, sera dédié à la production de produits de thérapie génique. Auparavant sous licence des autorités réglementaires pour fabriquer quatre produits protéiniques thérapeutiques commerciaux, cette installation s’étend sur une surface de plus de 6 000 mètres carrés au cœur du quartier de Kendall Square. Elle héberge des équipements de pointe dans des salles blanches spécialement conçues pour accueillir un large éventail de technologies de procédés de fabrication pour la thérapie génique. Brammer Bio a mis la main sur le site de Cambridge, auparavant détenu par Biogen, en janvier?2017. Il avait, dans ce cadre, engagé une équipe expérimentée de 100 personnes, qui s’est ensuite agrandie et en compte désormais 150. Le directeur de la production de Brammer Bio, Christopher Murphy, a annoncé que le groupe avait investi plus de 50?millions de dollars dans l’expansion de ses services de façonnier. La société a également déclaré avoir acquis un centre de distribution conforme aux bonnes pratiques de fabrication d’environ 4 500 m2 à Somerville (Massachusetts). En octobre dernier, elle a achevé de doubler les capacités de production de son site d’Alachua en Floride (États-Unis), dans lequel elle avait investi 10 M$ (CPH n°816). À ce jour, Brammer Bio emploie plus de 300 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

L’agence n’a pas précisé le calendrier pour rendre sa décision concernant ce médicament développé par MSD et Ridgeback Biotherapeutics. Le Comité des médicaments à usage[…]

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Plus d'articles