Nous suivre Industrie Pharma

Bourse/Beaufour-Ipsen change de président

Sujets relatifs :

,

Le troisième laboratoire indépendant français, Beaufour-Ipsen a nommé Jean-Luc Bélingard directeur général, mettant fin au conflit familial qui agitait la société. Depuis le décès en février 2000 d'Albert Beaufour, ancien président du groupe et détenteur de 76,5 % du capital, ses enfants se sont entre-déchirés. Le conflit a abouti à la mi-novembre au renvoi du président, Stéphane François, mari de Véronique Beaufour, l'une des filles d'Albert Beaufour. C'est désormais une personne extérieure à la famille et une grosse pointure de l'industrie pharmaceutique qui dirigera le groupe. Jean-Luc Bélingard, ancien de Roche, avait été recruté par Pierre Fabre comme vice-président. Mais la fusion de Pierre Fabre et Bio-Mérieux avait abouti à une direction bicéphale comprenant Jean-Luc Bélingard et François Guinot, ex-directeur général de BioMérieux. Une situation intenable qui laisse désormais François Guinot, seul à la tête de bioMérieux-Pierre Fabre. Cette nomination devrait favoriser la décision du groupe de faire son entrée en Bourse en 2003, ce dernier avait fait évoluer la politique de Pierre Fabre dans ce sens.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles