Nous suivre Industrie Pharma

Boiron détaille sa réorganisation en France

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Mi-novembre, le groupe homéopathique Boiron annonçait à ses salariés son souhait de réorganiser ses sites sur le territoire français, sans toutefois donner de détails. Le groupe avait justifié cette réorganisation par « l'évolution de la réglementation de l'homéopathie en France », qui « entraîne la chute des ventes de teintures mères » (solutions de départ pour les dilutions homéopathiques) et « la réduction progressive de préparations magistrales ». Le 14 décembre, le groupe lyonnais a présenté au comité central d'entreprise la nouvelle organisation en question. Globalement, Boiron a mis en avant deux aspects : « d'une part, le regroupement d'établissements proches dans un seul établissement, existant ou à construire », et « d'autre part, le transfert de l'activité de préparation de certains établissements au sein d'autres établissements ». Les 116 salariés concernés devraient se voir proposer les mêmes postes ou un reclassement en interne, assure Boiron. Dans le détail, les regroupements d'établissement s'établiraient comme suit : les équipes de Levallois et Pantin à Pantin, les deux sites de Lille au sein d'un nouvel établissement à construire dans la métropole lilloise, les équipes de Toulon et Marseille au sein d'un nouveau site près d'Aubagne et les sites de Saint-Étienne et Lyon-Francheville au sein du site de Sainte-Foy-lès-Lyon. Quant aux activités de préparation, celles de Brest seront transférées à l'établissement de Rennes, celles de Belfort à Strasbourg, celles de Pau à Toulouse, celles de Limoges à Bordeaux, celles de Saint-Étienne à Lyon-Francheville et celles de Clermont-Ferrand et Grenoble au sein du site de Sainte-Foy-lès-Lyon. Au total « 78 salariés se verraient proposer soit le même emploi dans un autre établissement, soit un reclassement sur leur site actuel ». Quant aux 38 salariés dont les postes vont être supprimés, « ils feraient également l'objet d'une proposition de reclassement interne ». La procédure d'information-consultation des représentants du personnel se poursuivra jusqu'en mars 2017, la nouvelle organisation sera ensuite progressivement mise en oeuvre à compter du deuxième semestre 2017, jusqu'à début 2019. Au 30 juin dernier, le groupe Boiron recensait 3 710 salariés dans le monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil L'émission Cash Investigation d'Elise Lucet : « Travail : ton univers impitoyable » nous a tous interpellés. Elle évoque notamment les[…]

01/12/2017 | Santé publiqueFILIÈRE
Injectables : Fresenius Kabi investit 100 M$ en Caroline du Nord

Injectables : Fresenius Kabi investit 100 M$ en Caroline du Nord

Coentreprise Hisun-Pfizer Pharmaceuticals : Pfizer cède ses parts à Sapphire

Coentreprise Hisun-Pfizer Pharmaceuticals : Pfizer cède ses parts à Sapphire

Pfizer s'oppose à l'utilisation de ses produits pour la peine capitale

Pfizer s'oppose à l'utilisation de ses produits pour la peine capitale

Plus d'articles