Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim se renforce sur ses marchés émergents

J.B.

Le groupe pharmaceutique allemand inaugure ses 2 000 m2 de « centre de compétence » à Pudong (Shanghai, Chine). L'objectif du nouveau centre est d'assurer la qualité des principes actifs intermédiaires chimiques sur le marché chinois, d'optimiser les procédés de production et de réaliser le transfert de technologies vers les partenaires de Boehringer Ingelheim en Chine. En phase de test depuis mai 2010, le centre est aujourd'hui pleinement opérationnel. Quelque 20 chimistes ont été recrutés sur le site pour les deux départements : Process Development et Quality Control. Cet investissement de 10 millions d'euros fait partie du programme d'extension de 100 M€ que le groupe avait annoncé en 2009 pour le territoire chinois. Ce plan vise également à renforcer les capacités de production de Boehringer Ingelheim sur le parc industriel de Shanghai Zhangjiang High-Tech Park où le groupe dispose d'un site depuis 2002. Le groupe y produit aujourd'hui 121 millions d'unités sous formes solides et liquides, qu'il conditionne sous ampoules stériles, pilules et capsules. Les nouvelles capacités de production seront opérationnelles à la mi-2013, indique le groupe. L'effectif du groupe est aujourd'hui de 218 personnes et devrait être porté à 500 après finalisation des extensions. Alors que le groupe allemand célèbre sa 125e année d'existence, il est implanté en Chine depuis 1994. Aujourd'hui, il emploie 41 500 personnes dans 142 filiales sur tous les continents.

Reprise des actifs vétérinaires de Fort Dodge au Mexique

Boehringer Ingelheim Vetmedica Mexico a conclu un accord de rachat des vaccins pour bétail de Fort Dodge au Mexique. En 2009, la division vétérinaire américaine de Boehringer Ingelheim (Boehringer Ingelheim Vetmedica) avait déjà repris auprès de Pfizer une partie des actifs de la division de santé animale de Fort Dodge (CPH n°485). Cela concernait des produits aux États-Unis, en Australie, au Canada et en Afrique du Sud ainsi que deux unités de recherche et production situées à Fort Dodge en Iowa. Grâce à l'intégration de ces actifs à la fin 2009, le chiffre d'affaires de la division de santé animale du groupe avait progressé de 56,2 % au premier semestre de l'année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles