Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim reprend un site d'Amgen

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le réseau industriel CMO de Boehringer

- Biberach (Allemagne) Le plus grand site biopharmaceutique européen pour la production de protéines thérapeutiques à partir de cultures de cellules de mammifères.

- Vienne (Autriche) Site spécialisé dans les protéines thérapeutiques obtenues à partir de microorganismes, mais aussi dans les vaccins microbiens, l'ADN plasmidique, ou les fragments d'anticorps.

- Saint Joseph (Missouri, États-Unis) Site de vaccins vétérinaires.

Boehringer Ingelheim reprend un site d'Amgen

Les activités de Boehringer-Ingelheim, en % du CA 2009

© Source : Boehringer-Ingelheim

Partenaires en production depuis plus de dix ans, Boehringer Ingelheim et Amgen viennent de franchir un cap. Le groupe américain spécialiste des biotechnologies vient de céder au laboratoire allemand, à qui il sous-traite déjà une partie de ses productions, son usine de bioproduction de Fremont, en Californie (États-Unis). Ce site de plus de 9 000 m2 est spécialisé dans les productions d'anticorps monoclonaux. Il avait été hérité par Amgen lors de l'acquisition de la société américaine de biotechnologies Abgenix pour 2,2 milliards de dollars en 2006 (CPH n°322). Le montant de la transaction n'a pas été révélé par les deux partenaires. Boehringer Ingelheim reprendra les 360 salariés d'Amgen à Fremont. Ce sera le quatrième site mondial du laboratoire allemand pour ses activités de façonnage et de bioproduction à façon.

Si le groupe est heureux de renforcer un réseau industriel qui s'étend de Biberach (Allemagne) à Saint Joseph (Missouri, États-Unis), en passant par Vienne (Autriche), il est surtout « enthousiaste sur le fait de se joindre à la communauté biotechnologique de la Bay Area de San Francisco », note Wolfram Carius, membre du Comité directeur de Boehringer Ingelheim. Au-delà du nouveau contrat de sous-traitance qu'il a signé avec Amgen dans le cadre de la reprise de l'usine californienne, le laboratoire allemand entend sauter sur l'opportunité pour trouver de nouveaux clients parmi les biotechs locales. Son activité de CMO (contract manufacturer) avait représenté des ventes de 786 M€ en 2009, soit tout juste un peu plus de 6 % de son chiffre d'affaires total (12,7 Mrds €), focalisé sur les produits propriétaires de prescription. Boehringer Ingelheim est notamment un spécialiste de la production à façon d'anticorps monoclonaux, de protéines recombinantes, ou encore d'enzymes.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles