Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim porté par la Santé humaine

Laura Hendrikx

Le laboratoire allemand a annoncé un chiffre d'affaires de 18,1 milliards d'euros en 2017, avec une croissance portée par l'ensemble des divisions du groupe.

C'est un « exercice 2017 couronné de succès » qu'a présenté le laboratoire allemand, le 25 avril. Son résultat d'exploitation est d'environ 3,5 milliards d'euros, en croissance de 21 % sur un an, et son chiffre d'affaires s'élève à 18,1 Mrds €. Ce dernier a enregistré une hausse de 13,9 % par rapport à l'exercice précédent. Une croissance à laquelle ont contribué toutes les activités du groupe, à commencer par la Santé humaine. « L'activité Santé humaine a, en particulier, dépassé nos attentes », a indiqué Michael Schmelmer, directeur financier et membre du conseil d'administration international du groupe. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 6,9 % à 12,6 Mrds €, cette division représente environ 70 % du chiffre d'affaires total. Selon Michael Schmelmer, ce dynamisme a notamment été porté par le marché américain et les pays émergents. Six médicaments de cette division ont réalisé, en 2017, un chiffre d'affaires dépassant le milliard de dollars : Spiriva en pneumologie, l'anticoagulant Pradaxa, les antidiabétiques Trajenta, Jardiance et Ofev dans le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique ainsi que Micardis pour le traitement de l'hypertension artérielle. Si la division Santé humaine a dépassé les attentes du groupe en 2017, la Santé animale n'est pas en reste. Celle-ci a plus que doublé son chiffre d'affaires en 2017, qui atteint 3,9 Mrds €, soit environ 22 % du chiffre d'affaires total du groupe. Cette croissance a notamment été générée par la transaction avec Sanofi : en janvier 2017, Boehringer Ingelheim a finalisé l'acquisition de Merial, la filiale Santé animale du laboratoire français (CPH n°787). « Nous avons bien avancé dans l'intégration de notre activité de santé animale, qui est un processus complexe », a déclaré Hubertus von Baumbach, président du conseil d'administration. Le nouveau siège Santé animale France se trouve désormais à Lyon, et a été inauguré le 2 octobre 2017 (CPH n°817), tandis qu'environ 200 fonctions tertiaires globales devront quitter, début 2019, la région Rhône-Alpes où se trouvait le siège de Merial, pour rejoindre leur nouveau siège international à Ingelheim (Allemagne, CPH n°823). La majorité des ventes de cette division ont été réalisées par les deux antiparasitaires pour animaux de compagnie Nexgard et Frontline, avec respectivement 546 M€ et 381 M€ de ventes. Le chiffre d'affaires du vaccin porcin Ingelvac Circoflex s'élève à environ 300 M€. Revers de la médaille, cette opération avec Sanofi a largement entamé les bénéfices, avec un résultat net qui est passé de 1,85 Mrd € en 2016 à une perte nette de 223 M€ l'an dernier. Boehringer Ingelheim ajoute que l'exercice a été aussi marqué par les plus forts impôts et taxes jamais réglés par le groupe, en raison des fusion-acquisitions et aussi de plus forts taux d'imposition aux États-Unis.

Enfin, l'activité de production biopharmaceutique en sous-traitance a enregistré une croissance de 10,7 % à 678 M€, ce qui représente 4 % du chiffre d'affaires total.

15 nouveaux médicaments d'ici à 2025

La Santé humaine pèse lourd dans le chiffre d'affaires du groupe, ainsi que dans les dépenses R&D. Sur les 3 Mrds € de frais de recherche et développement dépensés en 2017, 2,7 Mrds € étaient consacrés à la Santé humaine. D'ici à 2025, Boehringer Ingelheim s'engage à dédier plus de 20 Mrds € à la R&D de médicaments à usage humain. Le groupe déclare se concentrer en particulier sur les maladies cardiométaboliques, l'oncologie, les maladies des voies respiratoires, du système nerveux central et de l'immunologie. « Avec 80 projets de développement, nous avons un pipeline extrêmement compétitif », a déclaré Hubertus von Baumbach. La stratégie R&D et le pipeline actuel de l'entreprise ont le potentiel de mettre à disposition 15 nouveaux médicaments d'ici à 2025.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

Le géant allemand a fêté ses 350 ans avec 3 jours de conférences à Darmstadt sur la science du futur. Que peut-on encore s'offrir pour ses 350 ans ? Merck a organisé, du 16 au 18 juillet 2018 à[…]

23/07/2018 | Merck KGaAAllemagne
SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

AstraZeneca fait des stocks des deux côtés de la Manche

AstraZeneca fait des stocks des deux côtés de la Manche

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

Plus d'articles