Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim partenaire de Micromet

J.C.

Le laboratoire allemand poursuit sa stratégie de développement vers les biotechnologies (CPH n°506). Boehringer Ingelheim vient de s'engager avec la société de biotechnologies Micromet dans un partenariat de développement d'un traitement contre le myélome multiple. L'objectif est le développement et la mise sur le marché d'un nouvel anticorps de la technologie BiTE développée par Micromet. Ce type d'anticorps thérapeutiques active les lymphocytes T pour l'identification et la destruction de cellules cancéreuses. Dans le cadre de l'accord, les deux partenaires seront en charge du développement pré-clinique, avant que Boehringer Ingelheim ne prenne en charge l'ensemble des productions, du développement clinique et de l'éventuelle commercialisation. Micromet ne conservera que les droits de commercialisation aux États-Unis. Financièrement, Boehringer Ingelheim versera un paiement initial de 5 millions d'euros et pourrait verser jusqu'à dix fois plus à Micromet en fonction des résultats obtenus, hors redevances sur les éventuelles ventes.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles