Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim investit 200 M€ dans un centre de production à Lyon

Laura Hendrikx

Sujets relatifs :

, ,
Boehringer Ingelheim investit 200 M€ dans un centre de production à Lyon

© Boehringer Ingelheim

Le laboratoire allemand va investir 200 millions pour construire un centre de production en santé publique vétérinaire près de Lyon (Rhône), où se trouve déjà son siège Santé animale France.

Lors du 8e Conseil stratégique des Industries de santé qui s'est tenu le 10 juillet à Matignon, Boehringer Ingelheim a annoncé qu'il allait construire un nouveau site de production de vaccins contre la fièvre aphteuse et la fièvre catarrhale à Jonage, près de Lyon (Rhône). Le futur bâtiment de 15 000 m2 sera le fruit d'un investissement de 200 millions d'euros. La pose de la première pierre aura lieu à l'automne 2018, pour une mise en service prévue pour 2021. Ce nouveau centre permettra de répondre à la demande mondiale en matière de lutte contre ces deux pathologies, mais aussi de constituer des banques d'antigènes, réserves stratégiques de vaccins activables rapidement par les gouvernements en cas d'épidémie. La fièvre aphteuse est une maladie virale du bétail qui figure parmi les priorités de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). « Ce projet illustre à la fois la position de leader scientifique et commercial de Boehringer Ingelheim dans la lutte contre la fièvre aphteuse dans le monde, ainsi que le rôle central de la France dans ce combat permanent contre cette maladie. Berceau de la santé publique vétérinaire - qui consiste à mettre en oeuvre des programmes coordonnés avec les gouvernements pour le contrôle et l'éradication des grandes épidémies animales -, Lyon fait plus que jamais figure de choix stratégique », a déclaré Érick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé animale en France.

Un centre de production ancré dans l'écosystème lyonnais

Si Lyon fait figure de choix stratégique pour ce nouveau site de production, c'est également parce que celui-ci va pouvoir travailler en étroite collaboration avec les autres sites de Boehringer Ingelheim, déjà bien implanté dans la zone. Le processus de formulation et de conditionnement des vaccins qui y seront produits sera réalisé sur le site voisin de Lyon Porte-des-Alpes (Saint-Priest), qui vient également de bénéficier d'un investissement global de 135 M€ pour la construction d'un nouveau centre de R&D qui sera inauguré à l'automne (CPH n°823) et pour la construction d'une nouvelle installation de formulation et de remplissage de vaccins aviaires qui sera mise en service au printemps 2020 (CPH n°840). Le nouveau centre de production de Jonage devrait entraîner la création d'une centaine d'emplois qualifiés. « Je me réjouis de voir Boehringer Ingelheim réaliser cet investissement majeur sur la métropole, qui traduit notre relation de confiance établie avec le groupe. Grâce à ce futur site de production, Lyon devient un grand centre de référence de la Santé vétérinaire dans le monde. Je suis particulièrement fier de la dynamique économique de la filière des sciences de la vie, avec une présence renforcée des grands leaders internationaux sur le territoire de la métropole de Lyon. Cet investissement représente aussi la concrétisation de notre ambition de construire une filière industrielle attractive et créatrice d'emplois », a déclaré David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. La récente annonce survient un an après l'inauguration du nouveau siège France dédié à la santé animale du laboratoire allemand. Situé dans le quartier de Gerland à Lyon (Rhône), il a été inauguré en octobre dernier (CPH n°817).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

Le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé l'adhésion de 21 nouveaux membres depuis le début de l'année 2018. Il s'agit aussi bien[…]

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

Almac renforce ses capacités analytiques

Almac renforce ses capacités analytiques

Plus d'articles