Nous suivre Industrie Pharma

Boehringer Ingelheim investira 65 M€ à Lyon

L.H.

En janvier 2017, alors qu'il venait de mettre la main sur le Français Merial, le laboratoire allemand déclarait vouloir investir 70 millions d'euros dans de nouveaux bâtiments R&D sur le site de Lyon Porte-des-Alpes, à Saint-Priest (Rhône, CPH n°787). Le 11 avril dernier, Boehringer Ingelheim a effectivement annoncé que 65 M€ allaient être investis sur ce site dans le cadre du projet F2IVE (Formulation and Filling of Inactivated Vaccines Extension). L'objectif : un bâtiment entièrement consacré à la formulation et à la répartition de vaccins aviaires, qui devrait permettre au groupe, à terme, de « multiplier par trois sa capacité de production de vaccins inactivés ». Les lots produits sur ce nouveau bâtiment seront destinés à l'ensemble du marché mondial, à l'exception des États-Unis. « La consommation de volaille ne cesse d'augmenter dans le monde, ce qui explique la demande croissante en vaccins aviaires. Dans ce contexte, le site de production de LPA, à Saint-Priest, allait arriver à saturation à l'horizon 2020. Il fallait donc anticiper et trouver des capacités de production additionnelles », a expliqué Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale France. D'une surface de 5 700 m2, dont 1 000 de salle blanche, le nouveau bâtiment s'élèvera sur trois étages et abritera deux lignes de formulation, une ligne de répartition flacons multiformats et une zone de répartition poches.

« Un tel investissement confirme les engagements pris lors du rachat, la volonté de Boehringer Ingelheim étant clairement de placer la France, et notamment Lyon, au coeur de sa stratégie de croissance sur le marché de la santé animale », a souligné Erick Lelouche. Le groupe affirme que 42 emplois, pour la plupart qualifiés (cadres de flux et de maintenance, techniciens de production), seront créés grâce à cet investissement. Si Boehringer Ingelheim continue à investir dans la R&D et la production en région lyonnaise, environ 200 fonctions tertiaires globales devront, quant à elles, quitter Rhône-Alpes début 2019 pour rejoindre leur nouveau siège international à Ingelheim (Allemagne) suite au rachat de Merial par le laboratoire allemand, ce qui a suscité la colère des syndicats en octobre (CPH n°823). Le nouveau siège Santé Animale France de Boehringer Ingelheim a, lui, été transféré à Lyon et inauguré le 2 octobre 2017 (CPH n°817). Alors que les nouveaux bâtiments R&D du site de Lyon Porte-des-Alpes devraient être inaugurés en milieu d'année 2018 (CPH n°823), le chantier du bâtiment F2IVE, qui a débuté en mars, devrait être achevé au printemps 2020

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

MSD va investir 80 M€ en France

MSD va investir 80 M€ en France

Si l'État a présenté toute une série de mesures lors du Conseil stratégique des industries de santé qui s'est tenu, le 10 juillet, à Matignon, les industriels sont eux aussi venus avec[…]

16/07/2018 | Merck & Co. Inc.Oncologie
Boehringer Ingelheim investit 200 M€ dans un centre de production à Lyon

Boehringer Ingelheim investit 200 M€ dans un centre de production à Lyon

Dynacure lève 47 M€

Dynacure lève 47 M€

Pfizer se réorganise en trois divisions

Pfizer se réorganise en trois divisions

Plus d'articles