Nous suivre Industrie Pharma

BMS supprime 235 postes en France

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Les restructurations reprennent de plus belle en 2013 dans l'industrie pharmaceutique. Cette fois, c'est au tour de Bristol-Myers Squibb (BMS) d'annoncer un plan social.

Selon la direction et de source syndicale, BMS prévoit de supprimer 235 postes au cours de l'année dans l'Hexagone, où il emploie 2 600 personnes. « Nous avons annoncé aux partenaires sociaux un projet de réorganisation, il y a quinze jours et la première réunion officielle s'est déroulée la semaine dernière », précise un porte-parole du groupe. Ce plan social concernera des fonctions supports rattachées au site de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), qui fait office de siège Europe pour le groupe, et des fonctions commerciales. « Il ne touchera ni les opérations industrielles ni celles de distribution », a néanmoins assuré le porte-parole. Dans l'Hexagone, BMS opère un site de production (antalgiques et comprimés effervescents) et un centre de distribution à Agen (Lot-et-Garonne) et une plateforme de distribution à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).

Cette mesure fait suite à un contexte économique difficile et un durcissement du marché pharmaceutique. BMS met aussi en cause des problèmes plus spécifiques, liés à son portefeuille de produits. « La perte de plusieurs brevets clés et la renégociation, au niveau européen, des accords de partenariat avec Sanofi et Otsuka concernent des produits qui représentaient un chiffre d'affaires important pour BMS », explique le laboratoire américain. En 2012, BMS France a généré 850 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit un recul de 5 % par rapport à l'année précédente.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles