Nous suivre Industrie Pharma

BMS inaugure une 6e tour de production à Agen

Julien Cottineau
BMS inaugure une 6e tour  de production à Agen

En 15 ans, BMS a investi environ 200 M€ à Agen.

© © Upsa

DANS LE CADRE D'UNE ENVELOPPE DE 13 MILLIONS D'EUROS, LE LABORATOIRE AMÉRICAIN DOTE SON SITE D'AGEN D'UNE SIXIÈME TOUR DE PRODUCTION.

C'est la sixième tour à entrer en production sur le site d'Agen (Lot-et-Garonne). La quatrième depuis que l'Américain Bristol-Myers Squibb a acquis Upsa en 1994. Dans le cadre de ce projet, BMS a investi un total de 13 millions d'euros pour cette tour qui comporte un module de granulation de 3 000 tonnes par an pour des produits effervescents, comme l'Efferalgan (paracétamol), ainsi qu'une ligne de conditionnement sous forme de blisters. Cet investissement permettra de répondre à l'accroissement des productions du site d'Agen. Lequel devrait produire 390 millions de boîtes cette année et atteindre les 440 millions de boîtes d'ici à 2013 essentiellement pour des médicaments anti-douleur et des produits d'OTC. 40 % de ces volumes sont destinés à l'exportation, essentiellement pour les marchés européen et africain. Aujourd'hui, 1,8 M de boîtes sortent chaque jour de ces lignes de production, ce qui représente un volume de 18 000 tonnes par an de médicaments, dont 70 % sous forme effervescente, la grande spécialité du site. Considéré comme le plus grand site pharmaceutique mondial de production de comprimés effervescents par BMS, tous types de produits confondus, l'usine d'Agen est un élément stratégique du réseau industriel du groupe américain. En 15 ans, BMS y a investi environ 200 M€ pour renforcer ses volumes et ses productions avec la construction de quatre tours, de deux modules de granulation, de 14 lignes de conditionnement, de deux laboratoires, un de développement galénique et un de contrôle qualité, ainsi que des infrastructures de stockage. Ces développements ont entraîné un doublement des effectifs, qui se portent aujourd'hui à 1 400 salariés, soit un peu plus de la moitié des effectifs totaux de BMS en France en 2009 (2 940 salariés). Une centaine d'emplois supplémentaires pourrait même être créée d'ici à 2014 avec l'accroissement prévu des productions. Le site a également permis d'absorber 69 salariés reclassés venant des anciens sites de BMS récemment fermés ou cédés en France (à Épernon et Meymac). La filiale française du laboratoire américain, sa plus importante au monde, a généré un chiffre d'affaires d'environ 1 Mrd € en 2009. Avec 76 %, les ventes en ville représentent le premier poste de revenus devant l'hôpital (18 %) et l'OTC (6 %).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Où produit-on des médicaments sur le territoire français ? Qui sont les plus gros acteurs ? Quelles sont leurs spécialités ? … Comme chaque année, Industrie Pharma réactualise une liste de[…]

16/10/2020 | ENTREPRISESActus Labo
Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

Plus d'articles