Nous suivre Industrie Pharma

BMS ferme le siège d'Amylin

A.F.
Moins d'un an après s'être emparé de la société spécialisée dans le diabète Amylin, Bristol-Myers Squibb (BMS) restructure cette désormais filiale.

Le laboratoire américain prévoit de fermer, début 2015, le siège social situé à San Diego (Californie) qui emploie environ 420 personnes. La majorité des salariés aura déjà quitté le site fin 2014. « Nous allons supprimer les fonctions redondantes dans le but de simplifier nos opérations, de réduire les coûts et d'accroître notre efficacité », explique Frederick Egenolf, directeur de la communication de BMS. Au moins 300 salariés pourraient être remerciés dans le cadre de ce projet, seuls 100 à 125 pouvant être transférés sur d'autres sites de BMS. « Nous sommes incapables de prédire combien d'employés de San Diego accepteront nos offres de relocalisation, il est donc difficile d'estimer combien d'emplois seront supprimés une fois la fermeture du site », met cependant en garde Frederick Egenolf.

En dehors de San Diego, Amylin compte 300 salariés au sein de son usine de West Chester (Ohio) et près de 400 dans des fonctions de ventes et médicales. « Ces postes sont intégrés au sein de BMS et ne seront pas supprimés », précise le directeur de la communication de BMS. Cette mise à pied du siège de San Diego ne représente pas le premier projet de restructuration entrepris par BMS pour sa filiale Amylin. La société californienne emploie aujourd'hui environ 1 100 salariés, contre 1 250 au moment de son acquisition par BMS, dans le cadre d'une opération de 3,5 Mrds $.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles