Nous suivre Industrie Pharma

Biotechnologies végétales/Zeneca veut faire partie du "top three"

Sujets relatifs :

,

Zeneca a l'intention de devenir l'une des trois plus grandes compagnies mondiales de biotechnologies végétales en 2020, sur un marché estimé par le groupe à 75 Mrds $/an (dont 60 % pour le riz, le blé et le maïs). DuPont, qui vient de racheter Pioneer à Hi-Bred (voir p.13), et Monsanto qui seront, selon Zeneca, les deux leaders dans ce domaine, estiment en revanche que ce marché sera nettement plus important : 100 Mrds $ en 2015 selon Monsanto et 500 Mrds $ en 2020 selon DuPont. Le groupe anglais prévoit de déposer un dossier de commercialisation de sa première récolte transgénique -des bananes résistantes aux champignons- en 2003. Le groupe britannique a insisté sur ses investissements en recherche et développement, qui devraient déjà s'élever à 270 M$ dans le domaine de l'agrochimie cette année. Les dépenses concernant les biotechnologies passeront à 60 M$ contre 20 M$ il y a deux ans. Le groupe a l'intention de se positionner parmi les leaders dans les secteurs de la résistance aux nématodes et champignons. Souhaitant profiter des synergies pouvant naître de ses différents produits (résistant aux champignons et strobilurines), Zeneca développera des végétaux dont le potentiel de valorisation se trouvera accru. Un exemple : une tomate contenant des protéines anticancer. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles