Nous suivre Industrie Pharma

Biotechnologies : Trois jeunes pousses sur le Pharmaparc II

Sujets relatifs :

,
Trois start-up biotechnologiques issues de l'incubateur de Haute-Normandie se sont installées le 8 septembre sur la zone d'activité Pharmaparc II, à Val-de-Reuil.
Trois start-up biotechnologiques issues de l'incubateur de Haute-Normandie se sont installées le 8 septembre sur la zone d'activité Pharmaparc II, à Val-de-Reuil. Holodiag, créée en 2006, est spécialisée dans les études de faisabilité pour la cristallisation répondant aux besoins des industries pharmaceutiques (CPH n°433). Sa montée en puissance dans son laboratoire de 520 m2 devrait s'accompagner de recrutements en 2010. TF Chem, elle aussi créée en 2006, développe une activité de R&D dans le domaine des mimes fluorés de sucre avec comme axe thérapeutique majeur le cancer mais également les anti-viraux, les anti-infectieux, l'épilepsie et la douleur. Installée dans de nouveaux locaux de 540 m2, l'entreprise recense six docteurs et techniciens en chimie. Quant à Polyintell, elle développe, produit et commercialise depuis 2004 des produits en polymères destinés à la séparation, l'extraction et la détection de composés chimiques et biochimiques pour la pharmacie et la sécurité alimentaire. « Notre vocation est de faciliter et d'accélérer les études liées aux domaines analytique et pharmaceutique », précise Kaynoush Naraghi, la directrice, « en répondant aux besoins des laboratoires pour détecter, séparer et extraire une molécule à analyser en commercialisant des solutions innovantes clés en main. Nous sommes par exemple leader français et second mondial dans le développement de polymères à empreintes moléculaires allant des systèmes nanométriques aux monolithes ». Dernière réussite de Polyintell et son équipe de 14 collaborateurs, une gamme de produits brevetés d'extraction en phase solide qui facilitent pour les laboratoires d'analyse le traitement de leurs échantillons (plasma, urine, extraits biologiques…) en leur permettant d'extraire à l'échelle de trace certaines molécules comme les catécholamines et les mycotoxines. Une réussite qui se traduira par le recrutement fin 2009 ou début 2010 de quatre salariés. Pour s'installer sur Pharmaparc II, Polyintell a investi environ 500 000 euros dans son laboratoire de 620 m2. L'Établissement Public de Normandie a investi 4 M€ pour accueillir les trois start-up auxquelles il loue les laboratoires jusqu'en 2014. Des locaux que les entreprises pourront racheter ultérieurement. Une quatrième start-up pourrait par ailleurs rejoindre rapidement le Pharmaparc II.
Patrick Bottois

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles