Nous suivre Industrie Pharma

Biotechnologies : Rachat de Mutabilis, naissance de Fab Pharma

Sujets relatifs :

,
Détenu par Weinberg Capital Partners depuis 2006, Pharma Omnium International poursuit sa consolidation.
Détenu par Weinberg Capital Partners depuis 2006, Pharma Omnium International poursuit sa consolidation. Après avoir fusionné avec Biodim en 2006 puis Upharm en 2007, le laboratoire spécialiste des produits pharmaceutiques matures vient de reprendre en juin dernier et pour un montant confidentiel Mutabilis. Cette société française de biotechnologies, créée en 2001, est axée sur les anti-infectieux. Elle ne réalisait pas encore de revenus, mais avait reçu plus de 10 millions d'euros lors de deux tours de tables successifs en 2002 et 2004. Des financements qui n'ont pas été suffisants pour traverser la crise.
Un tour de table de 2,3 M€


Pharma Omnium International se dote grâce à cette acquisition d'un nouveau pôle de recherche sur les infections bactériennes sévères. « Le groupe que nous constituons a le potentiel pour devenir un acteur important de la biotechnologie européenne », commente Stéphane Huguet, président de Pharma Omnium International, fondateur également d'Upharm et ancien dirigeant de Mutabilis de 2002 à 2004.
De son côté, le management emmené par Stefan Fischer, auparavant directeur général et président du directoire de Mutabilis, sort du capital. Il devient directeur général de la société biopharmaceutique Fab Pharma. Il est accompagné de Sonia Escaich, auparavant directrice scientifique de Mutabilis, qui occupe dorénavant le poste de conseillère scientifique. La société Fab Pharma a acquis les actifs concernant le traitement des Staphylococcus aureus résistants à la méthicilline (SARM) de Mutabilis, son programme le plus avancé. Fab Pharma tire son nom de « Fatty Acid Biosynthesis », enzymes spécifiques et essentielles aux bactéries SARM que la société cible. À peine née, la société a déjà bouclé son premier tour de table d'un montant de 2,3 millions d'euros. Le chef de file de cette levée de fonds est CDC innovation, en partenariat avec Bioam Gestion, deux sociétés de capital-risque dotées d'une grande connaissance de l'industrie des sciences du vivant. Le groupe américain de fonds alternatifs Redmile Group, spécialisé dans la santé, a aussi participé à ce tour de table. Ce premier financement permet à Fab Pharma de conduire des essais cliniques de phase I qui viennent de débuter sur son premier candidat médicament Fab-001, un anti-SARM.
J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles