Nous suivre Industrie Pharma

Biotechnologies : Lonza renforce sa position dans l'ingénierie des protéines

Sujets relatifs :

,
Biotechnologies : Lonza renforce sa position dans l'ingénierie des protéines

Lonza a annoncé le rachat à la société britannique Zyentia de la technologie Aggresolve, élargissant ainsi sa palette de solutions destinées au développement et à la production de protéines thérapeutiques.
Cette plateforme informatique permet d'évaluer et de résoudre in silico les problèmes d'agrégation de ces molécules. Un facteur qui peut compromettre l'efficacité d'un procédé de bioproduction. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Cet actif constituera une nouvelle activité, baptisée Advanced Protein Technologies, au sein de la division Biopharmaceuticals Mammalian R & D. Elle sera dirigée par l'un des co-inventeurs d'Aggresolve, le Dr Jesús Zurdo, et continuera à être exploitée à partir du laboratoire de Cambridge, au sein du Babraham Research Campus. Les clients de Lonza y auront néanmoins accès à partir de l'ensemble de ses sites mondiaux de R&D. Pour sa part, Zyentia recentre son activité sur le développement de traitements de maladies liées à l'agrégation protéique, ce phénomène résultant d'une mauvaise conformation tridimensionnelle. Parmi les pathologies sur lesquelles Zyentia travaille, le diabète de type II, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d'Alzheimer. Une nouvelle technologie pour renforcer une activité déjà dynamique Les biomolécules sont l'un des principaux moteurs de la croissance de la division Custom Manufacturing de Lonza (voir tableau), alors que son autre composante, Exclusive Synthesis, est actuellement pénalisée par des charges de restructuration des sites américains. Le groupe gérait ainsi fin juin plus de 120 protéines thérapeutiques, dont une part croissante de molécules déjà homologuées. Même si celles en phase précoce du développement constituent toujours la majeure partie du “pipeline” de projets de Lonza. Ses capacités de bioproduction sont actuellement utilisées à plus de 90 %, alors qu'une dizaine de clients seraient en discussions avancées pour lui confier la fabrication d'une quinzaine de biomédicaments. De quoi remplir en partie les nouvelles capacités dont le groupe devrait disposer dans les prochains mois. À Visp en Suisse (CPH n°327) ou à plus long terme à Singapour (CPH n°377).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles