Nous suivre Industrie Pharma

Biotechnologies:Astellas et CoMentis signent un accord de 760 M$

Sujets relatifs :

,
Le japonais Astellas Pharma a signé un partenariat avec la société de biotechnologies américaine CoMentis afin de développer un composé dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. L'offre de collaboration pourrait s'élever à 760 millions de dollars (486,6 M?). Astellas va effectuer un versement initial de 80 M$ (51,2 M?) en échange des droits exclusifs de commercialisation du CTS-21166, molécule qui pourrait ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer en inhibant la bêta-sécrétase (enzyme qui agit sur la protéine précurseur amyloïde à l'origine de la formation de plaques dans le cerveau). « Astellas va également procéder à un investissement au capital de 20 M$ (12,8 M?) dans CoMentis, qui pourrait obtenir 660 M$ (422,6 M?) en paiements d'étape », a déclaré John Donovan, directeur financier de CoMentis. La société pourra recevoir des versements supplémentaires en cas de succès de commercialisation. Selon l'accord, les entreprises partageront des bénéfices sur les ventes aux États-Unis, alors que CoMentis recevra des royalties sur les ventes en dehors de ce pays. La biotech américaine a conservé le droit de co-promouvoir le
CoMentis en bref ? Création en 2004 ? Investisseurs : Sanderling Ventures, Charter Life Sciences, Clarus Ventures,Index Ventures, Astellas Venture Capital L.L.C., et une importante société de gestion financière basée à Boston (Massachusetts). ? Fonds levés : - 7 M$ (4,5 M€) en septembre 2005, - 50 M$ (32 M€) en septembre 2006 - 12 M$ (7,7 M€) en octobre 2007. ? La société emploie 54 personnes à San Francisco (Californie) et Oklahoma City (Oklahoma).

CTS-21166 aux États-Unis, alors que Astellas détient les droits exclusifs de commercialisation partout ailleurs. Le japonais financera les coûts de développement du composé jusqu'à son entrée en phase III. Ensuite, les sociétés se partageront les frais. Le partenariat avec CoMentis sera « un moteur de croissance pour le programme sur le système nerveux central et pour le développement de traitement dans l'urologie, l'immunologie et les maladies inflammatoires », a déclaré Hirofumi Onosaka, membre exécutif senior. En effet, grâce aux paiements effectués par Astellas, « CoMentis se trouve dans une situation financière satisfaisante pour les prochaines années ». Les fonds seront utilisés pour faire progresser la R&D. Le pipeline de CoMentis contient l'ATG-3, un anti-angiogenèse utilisé pour le traitement de la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l'âge (actuellement en phase II du développement), et le GTS-21, un agoniste oral du récepteur nicotinique alpha 7 de l'acétylcholine pour le traitement des troubles cognitifs (également en phase II).J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles