Nous suivre Industrie Pharma

Biosimilaires : Mabion cède des droits à Mylan

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le Polonais Mabion a signé un accord de développement et de commercialisation avec le géant américain des génériques Mylan, afin de céder à sa filiale irlandaise Mylan Ireland Limited les droits exclusifs de son médicament biosimilaire Mabthera (à base de rituximab) sur le marché européen. Il s'agit d'un anticorps monoclonal dirigé contre la molécule de surface CD20 exprimée par certains lymphocytes B et prescrit dans le traitement de certains lymphomes. Cet accord donne à Mylan le droit de vendre ce médicament biosimilaire dans tous les pays de l'Union Européenne ainsi que dans les Balkans. Cette acquisition étend à 16 le nombre de biosimilaires détenus par Mylan. Ce dernier soutiendra Mabion dans ses efforts pour obtenir l'approbation de l'Agence européenne de Médecine pour ce biomédicament. Selon l'accord signé ce 8 novembre, Mylan versera 10 millions de dollars (9,2 M€) à Mabion en paiement initial, puis des paiements additionnels pouvant aller jusqu'à 35 M$, sous réserve de l'approbation de la mise sur le marché du biosimilaire et du lancement commercial du produit dans les pays les plus demandeurs, et en fonction des royalties basées sur les ventes annuelles. « Nous sommes ravis de finaliser cette collaboration européenne avec un acteur mondial comme Mylan, qui a une forte expertise dans les génériques et les biosimilaires », s'est félicité Maciej Wieczorek, p-dg de Mabion. « Nous sommes convaincus qu'avec notre partenaire, nous seront à même d'aboutir à une commercialisation réussie dans l'UE une fois l'approbation de Mabion CD20 obtenue. Ce partenariat bénéficiera à la fois aux patients, à Mabion et à ses actionnaires. » C'est la société de conseils en pharmacie Plexus Venture qui a conseillé Mabion au sujet de cette transaction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles