Nous suivre Industrie Pharma

Bioproduction : Wacker Biotech va à nouveau étendre ses capacités

Sujets relatifs :

,
La division Chimie fine du groupe allemand a annoncé un doublement de sa surface actuelle de production en 2010.
La division Chimie fine du groupe allemand a annoncé un doublement de sa surface actuelle de production en 2010. A Jena, en Allemagne, Wacker Biotech prévoit ainsi de renforcer son site cGMP de bioproduction à façon en y ajoutant une unité pour les procédés en aval. Cette annonce intervient alors que le nouveau bâtiment de développement de procédés et de contrôle qualité, d'une surface de 1700 m2, vient de démarrer ses opérations. Lancée en 2007 pour un investissement de 15 millions d'euros (CPH n°401), cette extension a permis à Wacker Biotech de se doter de nouveaux équipements pour la filtration, l'homogénéisation, la fermentation, avec notamment des réacteurs de capacités allant jusqu'à 30 litres, ou des modifications de protéines, comme la pégylation. Désormais, le groupe peut produire des protéines de haute pureté pour les développements pré-cliniques dans des quantités de plusieurs dizaines de grammes. Selon Wacker Biotech, l'augmentation de ses capacités correspond à une réelle demande en bioproduction et notamment pour sa technologie Esetec, basée sur le micro-organisme E.Coli utilisé en fermentation pour une meilleure sécrétion de protéines recombinantes. J.C. Votre titre ici
La chimie fine en baisse Le chiffre d'affaires de la division Fine Chemicals a perdu 13 %, à 98 M€ en 2008. Un déclin que le groupe explique par des mesures de consolidation, comme l'arrêt de la fabrication à façon de certains produits qui n'ont pas encore été compensés par les ventes pourtant en hausse de produits biotechnologiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles