Nous suivre Industrie Pharma

Bioproduction : Solvay lance une OPA amicale sur Girindus

Sujets relatifs :

,
Après la reprise annoncée la semaine dernière d'Orgamol par BASF, Solvay renforce également sa présence dans la chimie fine avec le lancement d'une OPA sur 51 % du capital de la compagnie allemande Girindus, la valorisant à 45 M€. Cette dernière, spécialisée dans la mise au point de procédés de production et la synthèse d'oligonucléotides, emploie 140 personnes et a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 23,1 M€ (contre 31,5 M€ en 2003), pour un Ebitda négatif de 4,9 M€. Une baisse du chiffre d'affaires principalement liée à la rupture fin 2003 d'un contrat important avec Aventis. Si son activité est principalement centrée sur la pharmacie, la compagnie est également présente dans les ingrédients actifs pour la cosmétique. Elle commercialise même, depuis fin 2004, sa propre ligne de produits dermatologiques à base de déoxyarbutine. La compagnie dispose de deux sites de production, respectivement situés à Kuensebeck (Allemagne) et à Cincinnati (États-Unis). Le premier, conforme aux cGMP, est spécialisé dans le développement de procédés, la montée en échelle et la synthèse. Il dispose de réacteurs de fermentation dont le volume s'échelonne entre 100 et 5 000 litres, ce qui lui permet de produire des quantités cliniques (phase I à III) et commerciales. De son côté, le site de Cincinnati est consacré à la production de quantités cliniques (phases précliniques et cliniques précoces), avec des réacteurs de 40 à 200 litres. Il offre également des services en développement de procédés, en synthèse à basse température (tout comme Kuensebeck) et à haute pression. Le site américain est également spécialisé dans la synthèse de composés radiomarqués. Girinidus présente la particularité d'avoir développé une technologie de synthèse d'oligonucléotides en phase liquide, en plus de la synthèse en phase solide. Solvay veut réaliser à terme 250 M€ de ventes dans la chimie organique de spécialités Gerindus sera placé sous la direction de Solvay Organics, nouvelle unité opérationnelle du groupe dépendant de sa filiale allemande. Mis a part Girindus, le contenu de cette entité est encore flou. Seule information, le groupe prévoit que le chiffre d'affaires de Solvay Organics atteigne entre 200 et 250 M€ à terme, avec une activité centrée sur la recherche et la production de spécialités organiques. L'acquisition de Girindus pourrait ainsi laisser présager de nouvelles opérations de croissance externe au cours des prochains mois dans la chimie fine de spécialités. Selon le Dr. E. Piepho, directeur général de la nouvelle division et directeur exécutif de Solvay Organics, Girindus « complètera les activités existantes du groupe en spécialités dans le domaine de la chimie organique et nous permettra d'offrir une gamme de molécules innovatrices, de matières et solutions pour de nouvelles applications, rencontrant ainsi les demandes qui émanent des clients du groupe au niveau mondial, au-delà de ses lignes actuelles de produits ». Ces dernières comprennent des produits minéraux et des produits hydrogénés et halogénés. Parmi les concurrents directs de Girindus, on compte Avecia, Boehringer Ingelheim, Degussa (via sa filiale canadienne Raylo Chemicals) ou encore SAFC, filiale de Sigma-Aldrich. Solvay se positionne ainsi sur un marché promis à une forte croissance dans les prochaines années. Il devrait ainsi atteindre 776 M$ en 2010, contre 340 M$, selon Frost & Sullivan. Avec une croissance plus forte pour les ARN (29 % entre 2002 et 2009) que pour les ADN (+8,7 %), ceux-ci devant néanmoins constituer la part la plus importante du marché (470 M$ en 2008). Toutefois, la concurrence est féroce dans le secteur. Avecia a ainsi dû fermer récemment l'une de ses deux usines d'oligonucléotides, tandis que Qiagen s'est séparé de cette activité en 2003.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles