Nous suivre Industrie Pharma

Bioproduction : Novasep fait l'acquisition d'Henogen

Sujets relatifs :

,
Bioproduction : Novasep fait l'acquisition d'Henogen

Après une diversification de ses activités vers la production de molécules organiques en 2004 avec l'acquisition de Dynamic Synthesis, Novasep entre aujourd'hui dans le domaine de la bioproduction. Le groupe français vient de mettre la main sur la société Henogen spécialisée dans le développement de bioprocédés et les services de production de biomolécules.
Après une diversification de ses activités vers la production de molécules organiques en 2004 avec l'acquisition de Dynamic Synthesis, Novasep entre aujourd'hui dans le domaine de la bioproduction. Le groupe français vient de mettre la main sur la société Henogen spécialisée dans le développement de bioprocédés et les services de production de biomolécules. Un premier pas dans le domaine de la bioproduction pour Novasep. Historiquement positionné sur la purification d'API, le groupe avait évolué vers la production de molécules organiques en 2004 avec l'acquisition de Dynamic Synthesis afin d'offrir un service global à ses clients. Depuis quelques années, Novasep s'est également développé en interne sur les systèmes de purification de molécules biologiques. Aujourd'hui, l'acteur français fait l'acquisition d'Henogen, société de production sous contrat qui propose des développements de bioprocédés et des services de production de biomolécules. « Sur la même logique que notre investissement dans la production chimique, il y a plusieurs années, nous voulons aujourd'hui intégrer les services de bioproduction à notre offre dédiée aux molécules biologiques », indique Roger-Marc Nicoud, p-dg de Novasep. Cette acquisition permet à Novasep d'ajouter à sa gamme complète de purification (DSP, Downstream processing), une large gamme de compétences et de services de biosynthèse (USP, Up-stream processing). Novasep étend ainsi ses solutions de production à pratiquement tous les types de biomolécules, et « En 2009-2010, la division biomolécules devrait représenter le tiers du chiffre d'affaires. » à une très large gamme de solutions : de la banque de cellules aux produits pour phase clinique en passant par le remplissage aseptique. Henogen apporte notamment à Novasep son expertise dans une vaste gamme de vecteurs d'expression, y compris E. Coli, levure, L. lactis, les cellules de mammifères ou d'insectes, ainsi que les vecteurs viraux. Outre ses nouveaux services de bioproduction à façon, Novasep dispose désormais de technologies de chromatographie et de filtration membranaire et des procédés complets de purification, du laboratoire à l'échelle industrielle. Roger-Marc Nicoud estime que « les deux sociétés sont parfaitement complémentaires », et que « cette nouvelle acquisition reflète la détermination de Novasep à devenir un acteur clé du marché mondial de la production biopharmaceutique ». Henogen devient une filiale de Novasep Process, la division Biomolécules de Novasep. « Compte tenu des développements actuels, cette division Biomolécules devrait représenter le tiers du chiffre d'affaires de la société sur 2009-2010 », poursuit le p-dg. Les termes financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés. 20 M€ d'investissements à Pompey Sur les derniers mois, les deux sociétés ont déjà travaillé conjointement sur plusieurs projets de bioproduction et disposent d'un important portefeuille de clients. Henogen emploie plus de 100 personnes et possède deux sites de bioproduction près de Charleroi en Belgique. La société gère ainsi deux installations polyvalentes de production BSL2/BSL3 (Biosafety level) aux normes BPF, y compris des salles dédiées au DSP, à l'USP et au remplissage aseptique. « Des sites qui ne sont pas encore certifiés FDA mais qui pourront le devenir en fonction de l'évolution de l'activité vers la production commerciale », ajoute Jean Blehaut, directeur marketing et Business Development de Novasep. De son côté, Novasep possède six sites de production inspectés par la FDA implantés en France, en Allemagne et aux Bahamas, des installations de production d'équipements et de R&D aux États-Unis, en Chine et en France, et un bureau au Japon. La société emploie environ 1 300 personnes et a généré un chiffre d'affaires de 324 millions d'euros en 2008, dont les trois quarts sont dédiés à l'activité de production d'API et un quart à l'activité historique de purification. Le site de Pompey (Meurthe et Moselle) de Novasep, qui emploie 130 personnes, vient de faire l'objet d'un investissement de l'ordre de 20 ME sur les 18 derniers mois. « Il en résulte la mise en service actuelle d'un nouveau bâtiment de purification biopharmaceutique équipé d'environ 1 000 m2 de salles blanches », indique le p-dg. Juliette Badina

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles