Nous suivre Industrie Pharma

Bioproduction : Le LFB confie deux protéines à Therapure Biopharma

Sujets relatifs :

,
Nouvelle preuve de confiance du Laboratoires français du fractionnement et des biotechnologies (LFB). Après un accord de co-développement pour le facteur H du complément, protéine fraîchement désignée comme médicament orphelin dans le traitement du syndrome hémolytique urémique aux États-Unis, le LFB fait aujourd'hui appel aux services de bioproduction à façon du Canadien Therapure Biopharma. Pour approvisionner les marchés internationaux du LFB, notamment nord-américains, en protéines plasmatiques destinées à des maladies rares, Therapure va construire une unité de production dédiée et adaptée à la technologie de fabrication du LFB.
Nouvelle preuve de confiance du Laboratoires français du fractionnement et des biotechnologies (LFB). Après un accord de co-développement pour le facteur H du complément, protéine fraîchement désignée comme médicament orphelin dans le traitement du syndrome hémolytique urémique aux États-Unis, le LFB fait aujourd'hui appel aux services de bioproduction à façon du Canadien Therapure Biopharma. Pour approvisionner les marchés internationaux du LFB, notamment nord-américains, en protéines plasmatiques destinées à des maladies rares, Therapure va construire une unité de production dédiée et adaptée à la technologie de fabrication du LFB. Selon les termes de l'accord, le Canadien sera responsable de la fabrication de deux produits majeurs de LFB Biomédicaments, « des protéines de l'hémostase déjà commercialisées sur le marché français et ayant un potentiel économique aux États-Unis et ailleurs dans le monde », indique le groupe. Le LFB conserve la responsabilité des enregistrements et du marketing. Les conditions financières n'ont pas été divulguées. La production des lots de validation sera conduite en 2012 pour l'obtention de l'agrément FDA espérée en 2013. La croissance attendue du marché mondial des médicaments dérivés du plasma pour les prochaines années est de l'ordre de 6 %. Et l'Amérique du Nord représente un important marché dans le domaine. Therapure Biopharma va ainsi étendre son site de Mississauga, près de Toronto dans l'Ontario (Canada). « Nous allons faire un investissement important en capacité de production afin de répondre aux besoins du LFB et leur permettre de diversifier leurs sources d'approvisionnement pour ces médicaments essentiels » indique Thomas Wellner, p-dg de Therapure Biopharma.
J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles