Nous suivre Industrie Pharma

Bioproduction : Biogen Idec cède une usine à Genentech

Sujets relatifs :

, ,
Biogen Idec va céder son usine californienne d'Oceanside, à son concurrent Genentech, pour 408 M$ (336 M€). Spécialisée dans la production de principes actifs biologiques, cette usine était destinée à la production de Tysabri (natalizumab), que Biogen Idec avait lancé en début d'année en partenariat avec Elan. Avant l'annonce de son retrait : le médicament destiné au traitement de la sclérose en plaques, a provoqué une maladie cérébrale grave, la leucoencéphalopathie multifocale (PML), chez certains patients. L'unité, qui dispose d'un volume réactionnel de 90000 litres et emploie 430 personnes, sera utilisée par Genentech pour la production du bevacizumab, principe actif d'Avastin. Genentech espère en effet obtenir une homologation de la FDA pour ce traitement au cours du premier semestre 2007, et compte démarrer sa synthèse à Oceanside dès l'an prochain. Genentech prévoit ainsi de réaliser 200 recrutements supplémentaires d'ici à la fin 2006. L'avenir commercial de Tysabri reste encore flou, même si Biogen et Elan ont réaffirmé fin mai leur confiance dans ce produit, dont les ventes annuelles potentielles avaient été évaluées à 2 Mrds $, dont 280 M$ cette année. Un médicament qui devait permettre à Elan de sortir d'une longue période de crise: grâce à lui, le laboratoire irlandais comptait renouer avec les bénéfices dès 2005. Les partenaires poursuivent actuellement les recherches sur les effets secondaires du médicament, ainsi que sur son efficacité en association avec l'actuel traitement de référence, Avonex (interféron béta-1), également propriété de Biogen. Elan et Biogen devront faire vite pour résoudre ce problème, malgré le faible niveau de connaissance sur la PML. D'autres produits sont en développement dans cette pathologie. Novartis vient ainsi de publier des résultats de phase II positifs pour le FTY720. De son côté, Teva développe une formulation orale de Copaxone (acétate de glatiramère), ainsi que deux autres molécules (laquinomod et TV-5010), tous en phase II. Le marché de la sclérose en plaques s'est élevé en 2003 à 2,8 Mrds $, mais devrait faire face, à moyen terme, à l'arrivée de génériques des interférons (Avonex et Rebif de Serono), qui dominent actuellement le marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles