Nous suivre Industrie Pharma

Biopépinière : évreux inaugure son BioNormandie Parc

Sujets relatifs :

Implantée à Miserey dans l'Eure, la biopépinière du BioNormandie Parc de la Communauté d'Agglomération d'Evreux vient d'être inaugurée à l'occasion de la mise en service de la première tranche de ce parc d'activités dédié aux sciences de la vie, et appelé à se développer sur un espace de 60 hectares.
Implantée à Miserey dans l'Eure, la biopépinière du BioNormandie Parc de la Communauté d'Agglomération d'Evreux vient d'être inaugurée à l'occasion de la mise en service de la première tranche de ce parc d'activités dédié aux sciences de la vie, et appelé à se développer sur un espace de 60 hectares. Les premiers travaux ont permis de construire et d'équiper des infrastructures sur un terrain de 5 200 mètres carrés, au prix d'un investissement de 7,5 millions d'euros. Forte de 2 100 m2 productifs, la biopépinière est équipée pour accueillir des laboratoires et des unités tests de production. La première société, Biogalenys, s'est installée depuis quelques semaines dans un laboratoire de 400 m2. « Spécialisée en bio-galénique », résume Pascal Svinareff, son gérant, Biogalenys se concentre « plus spécialement sur deux disciplines à destination de la pharmacie et la cosmétologie : l'étude des passages transmembranaires des molécules actives, par exemple pour la mise au point de patchs, et dans l'analyse chimique de principes actifs, notamment pour la pharmacie ». Biogalenys, qui compte cinq salariés et deux experts extérieurs, va prochainement implanter un laboratoire consacré à la culture cellulaire de cellules humaines, pour y tester entre autres la survie des tissus humains, et développer ses partenariats. D'autres laboratoires sont attendus rapidement sur BioNormandie Parc où ils pourront bénéficier du soutien du Centre international de toxicologie, tout proche. Ce laboratoire de 340 salariés, spécialisé dans les études de sécurité, de pharmacologie, de pharmacocinétique etc., met au service de ces jeunes entreprise ses plateaux techniques et son expertise. La pépinière a été financée par la Région Haute-Normandie à hauteur de 305 000 euros, par le département de l'Eure pour la même somme et par l'agglomération ébroïcienne pour 5,7 M€. La participation de l'Etat s'élève à 600 000 euros tout comme une aide européenne via le Fonds européen de développement régional (Feder). Patrick Bottois

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles