Nous suivre Industrie Pharma

Bionalayse : Anaquant effectue une levée de fonds

D.O.

La start-up lyonnaise spécialisée dans la bio-analyse par spectrométrie de masse a procédé à une levée de fonds auprès des Health Business Angels Rhône-Alpes (HARA). Ce tour de table, « d'un montant compris entre 500 000 € et un million d'euros », selon un porte-parole d'Anaquant, va permettre à la société la mise en place de sa stratégie de développement commercial pour son produit Readybeads. Il s'agit de microbilles de polymères qui servent d'étalons pour la mesure par spectrométrie de masse. Cette technologie facile d'accès « permet d'accroître la robustesse des analyses, et constitue un gain de temps » pour les laboratoires. « En nous adressant aux Health Angels Rhône-Alpes, nous sommes venus chercher une expertise métier. La spécialisation d'HARA permet d'échanger et d'enrichir notre expérience, notamment en ce qui concerne le développement à l'international », explique Tanguy Fortin, p-dg et fondateur d'Anaquant. Cette levée de fonds va aider l'entreprise à se positionner sur le marché européen, avec l'objectif de réaliser 80 % de son chiffre d'affaires à l'export d'ici à 2021. La start-up envisage de commercialiser en direct ses produits en Suisse et en Belgique, et de créer une filiale en Allemagne. Quant au reste du continent, l'entreprise prévoit de mener une stratégie commerciale basée sur le numérique. En outre, Anaquant envisage de diversifier son offre, et de « passer d'un business model basé à 100 % sur le service à une offre davantage axée sur le produit ». Pour remplir ses objectifs de croissance, Anaquant entend renforcer son effectif actuel de 7 salariés, avec le recrutement de 5 collaborateurs supplémentaires dans les mois à venir. En matière de ventes, la start-up se montre ambitieuse à court terme, prévoyant de générer un chiffre d'affaires avoisinant 500 000 € en 2017, et 1 M€ à l'horizon 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La start-up qui veut réparer l'oreille cassée

La start-up qui veut réparer l'oreille cassée

Sensorion, spin-off de l'Inserm basé à Montpellier, développe des candidats médicaments destinés à traiter les maladies de l'oreille interne. Alors que ces pathologies sont de plus en plus[…]

04/06/2018 | ZoomInnovation
Oncologie : Servier soutient la start-up Revitope

Oncologie : Servier soutient la start-up Revitope

Celgene ouvrira un incubateur dans le New Jersey

Celgene ouvrira un incubateur dans le New Jersey

Inato lève 1,3 M€

Inato lève 1,3 M€

Plus d'articles