Nous suivre Industrie Pharma

Résultats

BioMérieux prudent pour 2012

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
BioMérieux prudent pour 2012

Activités de BioMérieux en % du CA 2011

© Source : BioMérieux

Le spécialiste du diagnostic in vitro a enregistré des résultats stables en 2011, dans un contexte économique peu favorable. Mais la baisse de ses ambitions pour les années à venir a fait reculer le titre en Bourse.

Le groupe français s'estime satisfait de l'année écoulée, après avoir publié un bilan financier relativement stable. Pour autant, et au vu de l'environnement économique incertain, BioMérieux se montre prudent pour 2012. Trop prudent au goût des investisseurs. Le 14 mars, jour de l'annonce des résultats, le titre du Français perdait 6,16 % à 58,85 euros, selon l'AFP. « La dégradation du contexte économique, intervenue depuis la publication en mars 2010 du plan stratégique 2010-2015, a remis en cause les hypothèses qui le sous-tendaient », explique le groupe. Pour rappel, ce plan prévoyait une croissance annuelle des ventes de 7 % à 9 % en moyenne. Pour 2012, Jean Luc Bélingard, p-dg de BioMérieux, table sur une progression du chiffre d'affaires de l'ordre de 3 à 5 % et un résultat opérationnel compris entre 255 et 277 millions d'euros. A titre de comparaison, le groupe a enregistré un résultat opérationnel courant de 258 M€ (+1,6 %) l'an passé. Le résultat net a, lui, été stable à 158,2 M€ (-0,3 %). Les ventes se sont élevées à 1,43 Mrd €, en progression de 5,2 %. Les applications cliniques affichent un chiffre d'affaires de 1,18 Mrd € (+ 4%). La microbiologie est la seule activité clinique à enregistrer une croissance positive (+ 6,2%) avec des ventes de 737 M€. En revanche, les immunoessais et la biologie moléculaire reculent légèrement de 1,7 % et 1,1 % en atteignant respectivement 355 M€ et 69 M€. Les autres gammes régressent également de 5,9 % à 16 M€. Enfin, les applications industrielles (microbiologie pour les contrôles alimentaires, etc.) affichent des ventes de 250 M€, en croissance de 16,3 %. Au niveau géographique, le chiffre d'affaires est également contrasté avec, sans surprise, une croissance dynamique dans les pays émergents et plus modérée sur les marchés matures. Les ventes atteignent 756 M€ (+ 3,9%) en Europe et 320 M€ en Amérique du Nord (+ 0,6%). En revanche, l'Asie Pacifique et l'Amérique du Sud présentent une croissance à deux chiffres en atteignant 225 M€ (+ 12,4%) et 126 M€ (+ 13,9%). Pour les années à venir, le groupe compte poursuivre son développement dans les pays émergents, notamment en Chine. Il prévoit de créer prochainement deux nouvelles filiales commerciales, en Malaisie et au Vietnam. En outre, BioMérieux souhaite consolider sa position de leader en microbiologie, avec le lancement de deux plateformes, prévu en 2013 : un système de culture du sang et un système d'incubation intégrant des technologies d'imagerie. En 2012, il devrait également lancer une nouvelle version du logiciel de microbiologie Myla. Les produits issus d'AES Laboratoire, acquis en mai 2011 (CPH n°552), permettront aussi de renforcer BioMérieux en microbiologie industrielle. Pour redynamiser l'activité immunoessais, le groupe va lancer une nouvelle génération du test diagnostic Vidas, fin 2012, qui sera « particulièrement adaptée aux pays émergents ». Enfin, la pleine intégration d'Argene, spécialisé dans le diagnostic virologique et racheté en juillet par BioMérieux (CPH n°559), permettra de donner un second souffle à l'activité biologie moléculaire.

 

« BioMérieux prévoit de créer deux nouvelles filiales : en Malaisie et au Vietnam »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles