Nous suivre Industrie Pharma

Biomédicaments : Savient cède ses activités à Ferring

Sujets relatifs :

, ,
Savient Pharmaceuticals, un temps convoité par Teva ( CPH n°230 ), va vendre à Ferring son activité de production et de commercialisation de molécules biopharmaceutiques. La transaction, dont le montant s'élève à 80 M$ (62 M ? ), a d'ores et déjà été approuvée par les comités de direction des deux compagnies et attend maintenant le feu vert des autorités gouvernementales et de régulation. Savient espère ainsi pouvoir achever la transaction à la fin du semestre en cours. Cette cession entre dans le cadre de la « nouvelle direction stratégique » adoptée par Savient en juillet 2004 et visant « au recentrage sur le plein développement de son portefeuille de produits ». Les fonds apportés par cette transaction serviront à financer le développement du candidat médicament le plus avancé de Savient, Puricase. Ce traitement contre la goutte (crise d'arthrite aiguë, dépôts de cristaux d'urate dans des zones sous-cutanées et atteinte rénale) est actuellement en fin de phase II d'essais cliniques aux États-Unis. Une partie de la somme sera également utilisée pour les licences ou l'acquisition de composés en stade de développement précoce et pour commercialiser des produits dans le domaine de la rhumatologie. Parmi les produits cédés (au nombre de 7), on compte 4 produits déjà commercialisés : l'hormone de croissance humaine Bio-Tropin, BioLon (hyaluronate de sodium) pour les procédures de chirurgie ophtalmique, le vaccin contre l'hépatite B (Bio-Hep-B) et l'insuline. La transaction concerne également deux produits en développement dont FDB (Fibrin Binding Domain), un polypeptide recombinant avec un haut degré d'affinité pour la fibrine, une protéine pouvant être impliquée dans la thrombose veineuse profonde. Est également repris par Ferring, Nuflexxa (hyaluronate de sodium 1 %), traitement utilisé pour l'amélioration des douleurs du genou dues à l'ostéoarthrite. Savient et Ferring Pharmaceuticals ont d'ailleurs signé un accord de co-promotion pour ce produit aux États-Unis, où il devrait être lancé fin 2005. Pour ce faire, Savient devrait investir 20 M$ dans le marketing, en fonction toutefois de l'état d'avancement de transaction. De fait, Savient devrait recevoir 50 % des revenus totaux du produit. Les actifs cédés comprennent également la filiale israélienne de Savient, Bio-Technology General, qui était en charge de la R&D et de la production des produits dont Savient se déleste aujourd'hui.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles