Nous suivre Industrie Pharma

Bioluz repris par ses salariés

D.O.

La filiale du groupe Technoflex spécialisée dans le remplissage de poches souples stériles appartient désormais à ses salariés. C'est la décision du tribunal de commerce de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), qui avait placé Bioluz (7,3 millions d'euros de chiffre d'affaires et 49 salariés) en redressement judiciaire en avril dernier. Le projet de reprise par 35 de ses collaborateurs, regroupés en société coopérative et participative (Scop) a été accepté par le tribunal. Et ce malgré une proposition de la société parisienne Pharmadine dont le montant était supérieur de 160 000 €. Fondé en 1979 et basé à Saint-Jean-de-Luz, Bioluz avait été racheté par Technoflex, spécialiste des systèmes de délivrance de médicaments en 2007. Le groupe basé à Bidart (Pyrénées-Atlantiques) avait investi près de 7 M€ pour doter Bioluz d'une nouvelle ligne capable de réaliser du remplissage aseptique de molécules sensibles dans des poches souples. Mais depuis l'année dernière, les syndicats affirmaient que le groupe souhaitait se séparer de Bioluz. D'ailleurs, Technoflex avait failli céder sa filiale au laboratoire tunisien Unimed selon Sud-Ouest, mais l'accord avait avorté à la dernière minute. Ayant désormais pris le contrôle de Bioluz, la Scop veut consolider l'activité : elle prévoit un investissement d'1,4 M€ sur les trois prochaines années. Selon Sud-Ouest, Bioluz pourrait également signer un contrat d'envergure avec un laboratoire pharmaceutique dans les semaines à venir.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

NovaCyt s’empare des actifs d’IT-IS International

NovaCyt s’empare des actifs d’IT-IS International

Le groupe NovaCyt a procédé le 15 octobre à l’acquisition de la société IT-IS International, expert britannique dans l’instrumentation pour les essais de diagnostic. Cette transaction, qui[…]

ABB s’empare de Codian Robotics

ABB s’empare de Codian Robotics

Fusion entre Sartorius Stedim Biotech et BIA Separations

Fusion entre Sartorius Stedim Biotech et BIA Separations

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Plus d'articles