Nous suivre Industrie Pharma

Biologie in vitro : AMRI étend sa présence à Singapour

Sujets relatifs :

,
Le groupe américain AMRI (ex-Albany Molecular Research Inc.) annonce l'ouverture de son premier laboratoire de biologie in vitro à Singapour et la finalisation des travaux d'expansion de son laboratoire de recherche en chimie médicinale.
Le groupe américain AMRI (ex-Albany Molecular Research Inc.) annonce l'ouverture de son premier laboratoire de biologie in vitro à Singapour et la finalisation des travaux d'expansion de son laboratoire de recherche en chimie médicinale. Ces opérations permettent au groupe de plus que doubler les capacités de son site de Science Park III, sur lequel le groupe prévoit d'embaucher 70 chimistes et biochimistes supplémentaires dans les trois prochaines années. Le laboratoire de biologie in vitro testera les composés issus de la recherche d'AMRI. Ce nouveau laboratoire entre dans la stratégie du groupe visant à élargir le spectre de ses services. Spécialiste de la synthèse à façon, AMRI a déjà identifié plu « AMRI veut entrer dans les secteurs de la biocatalyse, de la fermentation et des bibliothèques de substances naturelles. » sieurs disciplines dans lesquelles il veut entrer, notamment les bibliothèques de substances naturelles, la biocatalyse, la fermentation et la biologie in vitro. L'entreprise développe aussi ses propres molécules thérapeutiques dans le domaine de l'infection bactérienne, du traitement de l'obésité, des troubles du système nerveux central, du traitement des cancers ou des troubles de la cognition. AMRI poursuit également ses investissements aux États-Unis, en Inde et en Hongrie. Il vient de racheter une usine située à Aurangabad en Inde lui permettant de renforcer ses capacités pilotes de synthèse d'intermédiaires à compter du deuxième trimestre 2008 (CPH n°412). J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles