Nous suivre Industrie Pharma

Bio-poches/Stedim attend son heure

Sujets relatifs :

,

Stedim, qui développe et fabrique des bio-poches, a réalisé un chiffre d'affaires de 69,4MF au premier semestre 1998, en progression de 11%. Le résultat d'exploitation a regressé à 5,16MF (-51%), et son résultat net marque un recul similaire de 54 % à 4,4 MF. Le chiffre d'affaires se répartit entre les biotechnologies (42,9 MF), la nutrition (52,5 MF) et l'administration médicale (6,9 MF), pour un total de 102,3 MF sur les neuf premiers mois de l'année. Les produits de Stedim s'étalent sur 1200 types de bio-poches utilisées sur le marché "éthique" des médicaments injectables, ou "bio" des solutions biologiques servant à la fabrication des bio-médicaments. Le premier comprend la nutrition intraveineuse, des dérivés sanguins ainsi que les mélanges médicamenteux complexes, tandis que le deuxième concerne les milieux de culture cellulaire, les solutions tampon, les vaccins... Stedim vise un plan stratégique de développement du marché de la poche, notamment du "bio", par une offre diversifiée de produits à forte valeur ajoutée. Une série de rapprochements a été entrepris avec des entreprises spécialisées dans les tubulures de grade pharmaceutique, la connectique, la filtration... Des acquisitions sont également envisagées. D'ici à 2002, le groupe prévoit une forte accélération de sa croissance avec un CA de 360 MF à cette date. Ses objectifs : devenir le leader incontesté dans son domaine avec une explosion du résultat dans les années à venir, grâce aux investissements engagés sur des marchés dont les niveaux de profitabilité seront très élevés à partir de 2000-2001. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles